Aller directement au contenu

Glaces : les fabricants ont la vie dure

Avec la météo capricieuse de cet été, les ventes de glaces sont à la peine. Une situation qui met les fabricants de glace en difficulté.

Glaces : les fabricants ont la vie dure
Les lancements ont cependant été nombreux cette année. On en dénombre environ quatre-vingt.

Les ventes de glaces ont fortement chuté cet été. En cause : la météo défavorable. « Sur la période P4-P8 (Nielsen), la catégorie des glaces enregistre un recul des ventes valeur de 1,3 % et de 2,4 % en volume », rapporte LSA.

Ces fabricants qui tirent leur épingle du jeu

Pourtant, certains acteurs du secteur ont tout de même réussi à se maintenir. C’est le cas notamment d’Häagen-Dazs, qui a vu ses ventes augmenter de 4,4 % en valeur et de 5,6 % en volume. « Ainsi, nous occupons la troisième place sur le segment avec une part de marché valeur de 10,3 %, derrière Magnum (16,2 %) et Extrême (12,5%) », souligne Céline Hérodin, directrice marketing chez Häagen-Dazs, dans LSA.

L’entreprise a en effet réussi a rester en tête du secteur de pots et des mini pots. Les marques Carte d’Or, Magnum, et R&R ont d’ailleurs abandonné ce segment depuis l’an dernier.

Des lancements nombreux

Les lancements ont cependant été nombreux cette année. On en dénombre environ quatre-vingt. Nutella a notamment décidé de se lancer sur le secteur des crèmes glacées. Häagen-Dazs a pour sa part lancé au printemps de nouveaux parfum de glaces : aux légumes, saveurs tomate-cerise ou carotte-orange au Japon et a lancé en France, Triples Sensations.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend