Aller directement au contenu

Insolite : elle peint avec du vin !

Elisabeth Seguin a 75 ans et est retraitée. Elle habite à Liernais, en Côte-d’Or, et se présente comme une « Côte d’Orienne de naissance ». Alors qu’elle « buvait du bon vin », en 2003, une idée saugrenue lui est venue « comme ça » : et si elle se mettait à peindre des tableaux avec du vin ?

Elisabeth Seguin a 75 ans et est retraitée. Elle habite à Liernais, en Côte-d’Or, et se présente comme une « Côte d’Orienne de naissance ». Alors qu’elle « buvait du bon vin », en 2003, une idée saugrenue lui est venue « comme ça » : et si elle se mettait à peindre des tableaux avec du vin ? Elle qui peignait à l’huile depuis une trentaine d’années s’est aussitôt attelée à cette étrange impulsion. Aujourd’hui, elle possède de nombreux tableaux peints au vin et connaît la nuance de chaque cru !

  • « Je mets le dépôt laissé par le vin au fond de la bouteille dans un petit godet et je le laisse sécher au soleil » : c’est ainsi qu’Elisabeth Seguin explique à l’AFP comment elle s’y prend pour obtenir sa « peinture ».
  • Elle attend ensuite qu’une pellicule se forme, d’une couleur variable selon le vin utilisé : « les Côtes de Nuits font beaucoup plus marron que les Côtes de Beaune qui sont plus grenat alors que les vins du Gard sont tout de suite plus foncés, je m’en sers pour faire des ombres ». Rouge, marron, grenat, violet, carmin : les tableaux d’Elisabeth recèlent de nombreuses nuances.
  • Une fois la pellicule de vin formée grâce au soleil, la peintre explique : « au moment de peindre, je trempe mon pinceau dans du vin et je tamponne » la pellicule. Elle explique n’utiliser « jamais d’eau » afin de réaliser ses toiles, car « le bon vin, ça ne se baptise pas ! ».

Cette chauvine est très attachée à sa région et utilise de fait des vins locaux : « le bordeaux, je ne l’utilise pas trop. Je ne sais pas, je suis peut-être un peu chauvine ». Elisabeth Seguin a en tous cas inventé une façon originale d’utiliser le vin, qui ne manque pas de faire parler d’elle !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend