Aller directement au contenu

L’industrie papetière présente sa feuille de route

Le Copacel, industrie papetière française, a présenté sa feuille de route, ayant pour objectif de déterminer la trajectoire d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’industrie papetière française entre 2015 et 2030, ainsi que les moyens à mettre en œuvre afin que cette trajectoire se matérialise. Ce document répond à l’obligation de l’article 301 de la loi …

L’industrie papetière présente sa feuille de route
L’hypothèse retenue est celle d’une croissance de la production de papiers et cartons de 1,8% par an en France entre 2020 et 2030 pour passer de 6,9 Mt en 2020 à 8,2 Mt en 2030 (hors pâte marchande). Parmi les principaux déterminants de cette évolution : une augmentation de la production de papiers d’emballage et de conditionnement de 29%, notamment soutenue par de nouvelles législations en faveur des matériaux biosourcés, renouvelables et recyclables. © Copacel

Le Copacel, industrie papetière française, a présenté sa feuille de route, ayant pour objectif de déterminer la trajectoire d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’industrie papetière française entre 2015 et 2030, ainsi que les moyens à mettre en œuvre afin que cette trajectoire se matérialise.

Ce document répond à l’obligation de l’article 301 de la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, qui dispose qu’ «une feuille de route doit être établie par chaque secteur fortement émetteur de gaz à effet de serre conjointement par les représentants des filières économiques, le Gouvernement et les représentants des collectivités territoriales pour les secteurs dans lesquels ils exercent une compétence».

Cette feuille de route expose les hypothèses retenues relatives à l’évolution de la production papetière, se poursuit par une présentation générale de la trajectoire d’émissions vraisemblable d’ici à 2030 et par une analyse détaillée des leviers de mise en œuvre de cette trajectoire. Enfin, des projets de décarbonation de la filière sont présentés, notamment dans le cadre du plan France Relance.

Réduire de 39% les émissions GES en 2030

La trajectoire de réduction des émissions de GES à l’horizon 2030 anticipée par la filière aboutit à un potentiel de réduction de 39% en 2030, par rapport à 2015 (soit -0,91 MtCO2e). Les investissements sur la période 2022-2030 nécessaires à la réalisation de cette trajectoire sont de l’ordre de 800 millions d’euros, et devront porter sur l’efficacité énergétique et la production de chaleur décarbonée (chaudière ou cogénération biomasse, chaudière CSR2, valorisation du biogaz en autoconsommation).

Si les émissions de l’industrie papetière française ont diminué depuis 2005, et sont passées de 4,3 MtCO2e en 2005 à 2 MtCO2e en 2019, ce qui correspond à une réduction de 54%, soit -5,3% en moyenne annuelle, cette réduction est pour partie liée à la fermeture de sites papetiers. En rupture avec la tendance constatée depuis 2005, la présente feuille de route vise à poursuivre la réduction des émissions de GES de l’industrie papetière tout en assurant une augmentation de sa production. Il serait ainsi possible de réduire les émissions de GES de 39 % sur la période 2015-2030, tout en augmentant la production papetière de 1,8 % par an à partir de 2021.

Selon le Copacel, un soutien à la décarbonation et des conditions favorables à la relocalisation de l’activité papetière à faible intensité carbone, présenteraient donc l’avantage de concilier réduction des émissions de GES et réduction du déficit commercial de la France. Par ailleurs, la contribution de l’industrie papetière à la transition énergétique va au-delà de la réduction de ses propres émissions de GES, puisque les produits biosourcés peuvent se substituer aux produits d’origine fossile. Cette feuille de route sera mise à jour pour intégrer, notamment, les futures mesures de politiques publiques et les progrès de la filière.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend