Aller directement au contenu

Processus de vinification : Maîtrisez votre température avec la vanne à clapet Gemü

Comment répondre à la demande à l’export tout en assurant la qualité d’un vin ? Par le process de fabrication, répond Gemü. «Celui-ci doit impérativement être en adéquation avec la constante évolution de la demande à l’export», explique le fabricant qui travaille depuis plusieurs années sur les nouvelles tendances du vin à la française. Avec plus de 9 milliards d’euro, …

Processus de vinification : Maîtrisez votre température avec la vanne à clapet Gemü
Gemü a conçu et adapté une gamme liée au processus de vinification, convaincu que les phases de fermentation peuvent entre autres définir la qualité du vin.

Comment répondre à la demande à l’export tout en assurant la qualité d’un vin ? Par le process de fabrication, répond Gemü. «Celui-ci doit impérativement être en adéquation avec la constante évolution de la demande à l’export», explique le fabricant qui travaille depuis plusieurs années sur les nouvelles tendances du vin à la française.
Avec plus de 9 milliards d’euro, soit 30% de la commercialisation des vins, la France est le premier exportateur mondial et se classe également en première position des vins les plus luxueux. Pour répondre parfaitement à ce marché et assurer la qualité des vins, Gemü a donc conçu et adapté une gamme liée au processus de vinification, convaincu que les phases de fermentation peuvent entre autres définir la qualité du vin.

Maîtriser les phases de fermentation, étapes essentielles

Pour maîtriser la température durant les phases de fermentation, Gemü a mis au point la vanne 554 afin d’intervenir dans le processus.
«Dans les cuves inox, cette température est essentielle lors de la première fermentation, à l’aide du gaz carbonique, les matières solides remontent à la surface (marc), pour laisser le fluide qui va ensuite macérer plus ou moins longtemps selon le type de raisins» explique Gemü. Cette vanne à clapet à siège incliné 2/2 voies avec actionneur pneumatique en plastique à piston est de faible encombrement. Son Kv est optimisé afin d’assurer un débit élevé de 5.4m3/heure.
«Supportant des températures de -10 à 80° degrés, la vanne 554 est parfaitement adaptée au marché vinicole. Avec des cycles de commutation rapides et un faible encombrement du piston (30mm), elle est l’une des vannes les plus fiables» affirme Gemü.
Autres atouts, la pression de service peut aller jusqu’à 6 bars et la pression de commande de 4 à 8 bars. Son étanchéité est assurée par des pièces en PTFE ou EPDM. Plusieurs raccordements sont possibles et un nombre conséquent d’accessoires peuvent être commandés en complément. Enfin, le corps et l’actionneur sont liés par un écrou.
Les deux parties peuvent donc être séparées l’une de l’autre (sans devoir déconnecter les conduites d’air de contrôle).

Un process de fabrication différent pour chaque process

D’autres vannes peuvent intervenir dans le process comme par exemple des électrovannes pour la maîtrise de la densité qui sera mesurée en fonction des différences de pressions. L’intégration de montage Manifolds grâce à la série 553 est un autre avantages que nous pouvons noter, cette solution permet un gain de place considérable avec un montage optimisé.
Chaque application demande un process de fabrication différent, c’est pourquoi Gemü propose également un service d’ingénierie pour la fabrication sur mesure.

Plus d’information sur la technologie des vannes : ICI 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend