Aller directement au contenu

Protéines France et le GEPF fusionnent pour accélérer l’accompagnement aux entreprises des filières protéines

L’association Protéines France annonce avoir fusionné avec le GEPV (Groupe d’Etudes et de Promotion des Protéines Végétales). Un rapprochement qui vise à unir les forces et les actions des deux structures pour poursuivre une ambition : accélérer le développement du secteur des protéines et faire de la France un leader mondial du secteur des protéines végétales, d’algues, d’insectes et …

Protéines France et le GEPF fusionnent pour accélérer l’accompagnement aux entreprises des filières protéines
Souveraineté alimentaire, lutte contre le changement climatique, amélioration de la nutrition… les enjeux et défis de la filière française des protéines végétales et nouvelles ressources émergentes sont majeurs. Pour y répondre et pour faciliter la représentation du secteur des protéines, la fusion de Protéines France et du GEPV a été actée en mai dernier lors de leurs Assemblées Générales respectives.

L’association Protéines France annonce avoir fusionné avec le GEPV (Groupe d’Etudes et de Promotion des Protéines Végétales). Un rapprochement qui vise à unir les forces et les actions des deux structures pour poursuivre une ambition : accélérer le développement du secteur des protéines et faire de la France un leader mondial du secteur des protéines végétales, d’algues, d’insectes et issues de micro-organismes. Protéines France compte maintenant 38 adhérents. D’ici 2030, la demande globale en protéines est évaluée à 40%, soit une croissance annuelle globale de plus de 7%, pour répondre aux besoins en alimentation animale et humaine.

Souveraineté alimentaire, lutte contre le changement climatique, amélioration de la nutrition… les enjeux et défis de la filière française des protéines végétales et nouvelles ressources émergentes sont majeurs. Pour y répondre et pour faciliter la représentation du secteur des protéines, la fusion de Protéines France et du GEPV a été actée en mai dernier lors de leurs Assemblées Générales respectives.

Une étape importante

Les deux structures, qui portent des enjeux communs, consolident ainsi leurs moyens pour accélérer le développement d’actions et d’outils au service des entreprises des filières protéines. Cosucra, Dat Schaub, IFF, Sotexpro et Terrena, anciennement membres du GEPV, ont rejoint Protéines France ainsi que Iterg, La Vie, Planted et Terres Inovia depuis le début de l’année 2022. Entreprises, coopératives, plateformes et centres de recherches… Ce sont désormais 38 membres qui représentent l’ensemble de la chaîne de valeur des protéines végétales et issues de nouvelles ressources, de l’amont jusqu’à l’aval. «Cette fusion avec le GEPV est une étape supplémentaire dans la poursuite de notre mission : fédérer les acteurs français des protéines végétales et nouvelles ressources, accélérer leur développement et les représenter. Nous poursuivrons aussi les actions de sensibilisation auprès du grand public», explique Christophe Rupp-Dahlem, Président de Protéines France. Protéines France poursuit ainsi les actions développées par le GEPV notamment le baromètre consommateurs, une enquête menée tous les deux ans auprès des consommateurs sur leur perception et appréciation des protéines végétales dans l’alimentation, est en préparation et sera dévoilé au mois de septembre.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend