Aller directement au contenu

Traçabilité : Pour répondre à Intermarché, E.Leclerc s’engage avec ses MDD alimentaires à les indiquer pour tous ses produits

Il y a quelques jours, nous vous annoncions qu’Intermarché lancait le Franco-Score, un nouvel étiquetage qui permet aux clients de connaître facilement la teneur de matières premières françaises dans les produits bruts et transformés, qu’ils achètent dans les rayons de leurs supermarchés. E.Leclerc réplique à cette initiative en s’engageant à son tour : «Les consommateurs veulent disposer d’une plus grande …

Traçabilité : Pour répondre à Intermarché, E.Leclerc s’engage avec ses MDD alimentaires à les indiquer pour tous ses produits
Après Intermarché et le lancement de son Franco-Score, E.Leclerc annonce de son côté vouloir indiquer ses MDD alimentaires pour tous ses produits.

Il y a quelques jours, nous vous annoncions qu’Intermarché lancait le Franco-Score, un nouvel étiquetage qui permet aux clients de connaître facilement la teneur de matières premières françaises dans les produits bruts et transformés, qu’ils achètent dans les rayons de leurs supermarchés.
E.Leclerc réplique à cette initiative en s’engageant à son tour : «Les consommateurs veulent disposer d’une plus grande information sur la composition des produits qu’ils achètent. Après avoir décidé d’étendre l’affichage du Nutriscore sur ses produits à marque de distributeur (MDD) et aux produits de marque nationale, E.Leclerc va encore plus loin en annonçant qu’à partir de janvier 2020, il sera fait mention de l’origine géographique précise des principaux ingrédients entrant dans la composition des produits « Marque Repère », « Nos Régions ont du Talent », « Eco+ », « L’origine du goût » et « Tradizioni d’Italia » » indique le groupe dans un communiqué.

Modification des packagings à partir de janvier 2020

E.Leclerc deviendra ainsi le 1er acteur de la distribution française, à indiquer clairement pour ses produits à marque de distributeur, l’origine géographique précise des ingrédients principaux qui entrent dans la composition de ses recettes. A partir de janvier 2020, l’enseigne va donc progressivement modifier ses packagings pour renseigner le consommateur sur l’origine géographique des produits. Les mentions « Viande française », « tomate d’Italie », « noisette de Turquie », « blé de France et d’Allemagne »… remplaceront les appellations obscures « Origine UE » ou « Origine de divers pays de l’UE » qui déplaisent aux consommateurs.
« Ça n’a l’air de rien, mais c’est une véritable révolution pour les équipes car derrière cette annonce, il y a un bouleversement des pratiques d’approvisionnement qui se profile ! » affirme Michel-Edouard Leclerc, président du comité stratégique du Mouvement E.Leclerc.
« Dans les prochains mois, nous allons donc revoir nos cahiers des charges, afin de définir avec nos fournisseurs une liste précise de pays dans lesquels ils auront le droit de s’approvisionner pour fabriquer nos produits, explique Fabrice Hersent, Président des MDD Alimentaires E.Leclerc.
Dès janvier 2020, les origines des principaux ingrédients et le lieu de fabrication seront disponibles sur le site internet de Marque Repère et sur les Drives de E.Leclerc pour tous les produits « Marque Repère » et « Eco + ». Les produits « L’origine du Gout », « Nos Régions ont du Talent » et « Tradizioni d’Italia » seront concernés en cours d’année. Progressivement, ces informations apparaitront également directement sur les emballages des produits concernés en magasin.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend