Aller directement au contenu

Ils optent pour moins de plastique et plus de carton

Les industriels sont de plus en plus nombreux à s’orienter vers le durable. En matière d’emballage, nombreux sont ceux qui ont opéré des changements en faveur du carton. En voici quelques exemples. La coopérative Arla, par exemple, propose désormais un emballage plus durable. Son nouveau godet «skyr» est fabriqué avec 40% de plastique en moins et assurera une réduction …

Les industriels sont de plus en plus nombreux à s’orienter vers le durable. En matière d’emballage, nombreux sont ceux qui ont opéré des changements en faveur du carton. En voici quelques exemples.

Le nouveau godet «skyr» d’Arla est fabriqué avec 40% de plastique en moins et assurera une réduction de 30% du CO2

La coopérative Arla, par exemple, propose désormais un emballage plus durable. Son nouveau godet «skyr» est fabriqué avec 40% de plastique en moins et assurera une réduction de 30% du CO2. Arla fait ainsi un pas de plus de produire les produits laitiers les plus durables au monde. Le nouveau godet garantit une économie de 30% des émissions de CO2 d’Arla pour chacun des quelque 17 millions de godets de 1 kilo-skyr vendus chaque année sur les principaux marchés d’Arla. Cela correspond à une réduction de 440 tonnes de CO2 sur une base annuelle.

Minimiser l’utilisation du plastique

«L’année dernière, nous avons converti plus d’un milliard d’articles d’emballage en matériaux durables dans toute l’Europe. Avec nos nouveaux godets skyr, nous passons à l’étape suivante. Nous avons minimisé l’utilisation de plastique et réduit l’utilisation de matières fossiles. Cela signifie que nous, en collaboration avec nos consommateurs européens, pouvons réduire les émissions de CO2 de 30% par rapport au seau skyr précédent», explique Lise Berg Kildemark, directrice des emballages durables chez Arla.

La réduction du CO2 est principalement due à une réduction significative du plastique. Chaque seau contient seize grammes de plastique de moins que l’ancien emballage, et le seau et le couvercle sont 100% recyclables. Cela garantit une économie de plastique de 40%, correspondant à 270 tonnes de plastique par an. Le plastique réduit est remplacé par un emballage en carton fabriqué à partir de carton certifié, provenant de forêts gérées de manière responsable. Le carton est facile à séparer par les consommateurs et peut être recyclé.

Des barquettes entièrement recyclables 

Beyond Meat, leader dans le domaine de protéine d’origine végétale, a annoncé l’ouverture de l’usine de co-fabrication de Zandbergen à Zoeterwoude, aux Pays-Bas, son premier site de production en Europe. La production de la nouvelle usine de co-fabrication de Zandbergen comprendra la fabrication d’un nouvel emballage pour ses produits. Cet emballage plus léger et plus durable est conforme à l’engagement de Beyond Meat en faveur du développement durable et comprendra des barquettes entièrement recyclables et 30% de matériaux en moins, grâce à la réduction de l’utilisation de papier et de plastique. 

Cette nouvelle installation devrait avoir un impact environnemental plus faible et dispose des dernières technologies de construction et de production : L’usine est construite selon les normes BREEAM Remarquable, qui sont parmi les normes de durabilité les plus élevées et les plus largement acceptées pour les bâtiments en Europe. Elle se distingue par une utilisation économique de l’énergie et des matières premières tout en assurant un contrôle strict de la gestion des déchets et du transport afin de réduire les émissions. 

Carte d’Or propose cette année des emballages plus durables

De son côté, Carte d’Or poursuit son travail de fond visant à améliorer son offre pour répondre toujours mieux aux attentes des consommateurs. Après avoir lancé en 2019 le programme «Agriculteurs De Demain» conjointement avec la coopérative Agrial, Carte d’Or propose cette année également des emballages plus durables.

Des solutions plus circulaires

Eco Bowl, une nouvelle alternative plus durable aux emballages en plastique pour les aliments surgelés, réfrigérés et ambiants

Parce que la recherche montre que plus de la moitié des acheteurs recherchent activement un emballage plus durable, Multivac a développé Eco Bowl, une nouvelle alternative plus durable aux emballages en plastique pour les aliments surgelés, réfrigérés et ambiants. Eco Bowl se compose d’un plateau en carton ondulé et d’une fine pellicule plastique et d’un couvercle en plastique. Grâce à la structure légère et rigide, la quantité de plastique peut être réduite au minimum et les matériaux peuvent être facilement séparés pour le recyclage.

Cette alternative est conçue pour fonctionner sur des machines d’emballage et des scelleuses de bacs Multivac. En raison des excellentes propriétés barrière du film, la durée de conservation est égale aux emballages conventionnels MAP (Modified Atmosphere Packaging) pour les aliments frais, ou même l’améliorer.

Eco Bowl est une solution plus circulaire car le plateau ondulé utilise des fibres renouvelables à base de matériaux 100% recyclés qui peuvent être recyclés à nouveau. Le plateau et la feuille supérieure peuvent être imprimés en couleur, avec des messages supplémentaires à l’intérieur. Plus besoin d’étiquettes, de couvercles en carton ou similaires. Eco Bowl a déjà été introduit sur le marché en Allemagne fin 2019.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend