Aller directement au contenu

En Grande et Moyenne Surface, le snacking a la cote

Fort dynamique, le marché du snacking reste une valeur sûre pour le secteur agroalimentaire. En Grande et Moyenne Surface (GMS), de belles perspectives sur ce secteur sont à prévoir comme le confirme une étude du journal Les Echos publiée en novembre 2016, confirmée par le journal ZePro Snacking. Selon ce dernier, en effet, la pause déjeuner en GMS se …

En Grande et Moyenne Surface, le snacking a la cote
L’étude du journal Les Echos, publiée en novembre 2016, annonce un marché du snacking « qui superforme l’alimentaire en GMS »

Fort dynamique, le marché du snacking reste une valeur sûre pour le secteur agroalimentaire. En Grande et Moyenne Surface (GMS), de belles perspectives sur ce secteur sont à prévoir comme le confirme une étude du journal Les Echos publiée en novembre 2016, confirmée par le journal ZePro Snacking.
Selon ce dernier, en effet, la pause déjeuner en GMS se positionne «comme une concurrente redoutable sur le marché de la restauration rapide.
En effet, l’offre y est variée, peu onéreuse, toujours plus pratique et nomade, et sa qualité s’améliore». Le journal explique que grâce à ses packagings transparents, véritables indicateurs de naturalité, le consommateur est rassuré sur la fraîcheur du produit. « Constituée de salades-repas, salades-encas, sandwichs, box, soupes froides et desserts individuels, la pause déjeuner représente aujourd’hui 17 % du CA du rayon traiteur, kiosques à sushis inclus.
C’est d’ailleurs son segment le plus dynamique avec 7,6 % de croissance, selon les données Nielsen » explique ZePro Snacking qui précise que « ce rayon est porté par les marques nationales (+ 12,7 %), fortes et reconnues, alors que les MDD accusent un retrait de 4,6 %. Ce sont les salades-repas qui enregistrent la plus forte progression, hors promotion ».
De son côté, l’étude du journal Les Echos annonce un marché du snacking « qui superforme l’alimentaire en GMS » avec 7,4 milliards d’euros, soit une augmentation de 4,5%. L’étude laisse apparaître un « match serré entre snacks ambiants et snacks frais », le premier représentant 46% du marché snacking en GMS, 44% en snack frais et 10% en snack surgelès. Le snacking est « surreprésenté en surgelé » avec 20,8% du marché surgelé en GMS indique le journal Les Echos contre 14% en ambiant, 12,6% en alimentaire et 10,5% en frais.
Les snacks salés représentent 59% du marché snacking en GMS, et 91% sont des snacks froids. Toujours selon cette étude, l’apéritif est le premier moment de consommation des produits snacking. Enfin, il apparaît que les snacks traiteurs salés et les snacks fromagers capteraient 46% du marché snacking frais, suivi par les snacks traiteur de la mer et les snacks ultra frais.

ParLa rédaction
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend