Aller directement au contenu

Quelles sont les nouvelles tendances du snacking ?

Planches et ardoises à partager, tapas, bouchées, mini-portions… ces nouvelles manières de consommer au succès grandissant viennent de faire l’objet d’une vaste enquête. Menée par CHD Expert, cette étude porte sur les tendances du snacking au cours du mois de mars 2017. Elle combine un panorama de marché, une enquête consommateurs et des enquêtes menées auprès des restaurateurs (qualitative et …

Quelles sont les nouvelles tendances du snacking ?
Le sondage CHD Expert indique aussi que si près de 4 restaurateurs sur 10 proposent une telle formule, de nombreux autres envisagent de le faire dans les prochains mois. Un boulevard donc pour les produits « apéritifs » et de grignotage.

Planches et ardoises à partager, tapas, bouchées, mini-portions… ces nouvelles manières de consommer au succès grandissant viennent de faire l’objet d’une vaste enquête. Menée par CHD Expert, cette étude porte sur les tendances du snacking au cours du mois de mars 2017. Elle combine un panorama de marché, une enquête consommateurs et des enquêtes menées auprès des restaurateurs (qualitative et quantitative).

Les Français friands de la finger food

L’équation parfaite pour l’apparition de la finger food sur les tables françaises pourrait se résumer par une accélération du rythme de vie et la modification des habitudes alimentaires (plus de convivialité, de curiosité, moins de chichis…) explique CHD Expert.
Et les Français répondent positivement à ces nouvelles manières de consommer. Par exemple, 1 Français sur 2 a consommé au moins une fois une planche ou une ardoise (de fromage et/ou de charcuterie) en Restauration à Table sur le mois de février 2017. Ils plébiscitent particulièrement le moment du dîner pour les déguster.
7 Français sur 10 ont quant à eux dégusté au moins une fois des tapas ou des bouchées sur le mois. Et quoi de mieux pour accompagner ces mets qu’un verre de vin, type de boisson la plus appréciée lors de ces consommations. L’accompagnement de choix avec la finger food pour 40% des femmes !

Les restaurateurs à l’heure de la finger food

Les professionnels du hors domicile ne cessent ainsi de développer des offres et des solutions adaptées aux nouveaux modes de vie. Autrefois abonnée aux rythmes traditionnels, avec un rush marqué sur le créneau du déjeuner et du dîner, la restauration traditionnelle assise révise ses classiques.


Grignotage, goûter et service continu font désormais partie du vocabulaire des professionnels. 37% des établissements interrogés lors de cette enquête proposent des planches et/ou des tapas au sein de leur établissement et une proportion importante des restaurateurs qui souhaiteraient en mettre en place envisage de le faire dans les prochains mois.
Dans l’univers de la Finger Food, on trouve tous les types de concept de restauration. Du bar à tapas traditionnel avec une offre peu élaborée mais très attractive, aux étoilés qui ont développé une offre de tapas gastronomiques revisitées à la française.

La montée en puissance de la finger food avant le repas

Selon Nicolas Nouchi, Global Head of Market Research : « Nous sommes au début d’une tendance qui a déjà pas mal émergé ces dernières années, et qui risque de s’accélérer fortement…
La miniaturisation avait déjà été initiée par la restauration haut de gamme, puis les planches sont venues compléter et démocratiser la démarche avec en toile de fond les tapas qui restent toujours convoitées au-delà du sol ibérique. C’est la convivialité qui prévaut du point de vue du consommateur, car ces propositions favorisent le partage et la mise en bouche avant le repas, voire un repas à lui tout seul… Pour le restaurant à table, c’est une opportunité d’aller chercher des consommateurs sur un instant de consommation proche du soir, un premier niveau de solutions de sortie de crise… ».

Un boulevard pour les produits apéritifs et de grignotage

Qui a dit que le snacking n’était réservé qu’au seul déjeuner et qu’à la restauration rapide de type QSR ? Certainement pas la société CHD Expert, qui révèle dans son enquête que les consommateurs français apprécient particulièrement la finger food, en mode planches, ardoises, tapas ou bouchées et notamment au dîner (54%) en restauration à table. D’ailleurs, 1 Français sur 2 a consommé au moins une fois, une planche ou une ardoise en février dernier autour d’une table tandis que 7 sur 10 ont avalé tapas ou bouchées sur le même mois.
En soulignant au passage que cette finger food était pour le restaurateur, le plus court chemin vers la boisson. Le sondage CHD Expert indique aussi que si près de 4 restaurateurs sur 10 proposent une telle formule, de nombreux autres envisagent de le faire dans les prochains mois. Un boulevard donc pour les produits « apéritifs » et de grignotage. En moyenne, ce sont 4 produits différents qui figurent sur les planches de charcuteries ou de fromages.
Pour Nicolas Nouchi, Directeur des études chez CHD Group, « C’est un moyen pour les restaurateurs d’aller chercher un complément d’activité hors plages traditionnelles de restauration avant le repas quand ce grignotage ne se substitue pas à un repas en lui-même ».

(Source : Communiqué CHD Expert)

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend