Aller directement au contenu

Assistons-nous à la naissance du snacking « made in France » ?

Le snacking se démocratise en France, les consommateurs en sont friands mais le "snacking à la française" est un art à part.

Assistons-nous à la naissance du snacking « made in France » ?
Le snacking à la française se développe et il pourrait être différent : qualité et produits sains sont les mots phares.

Une étude exclusive de Vitagora en partenariat avec IPSOS préconise de développer un offre de prêt-à-consommer spécifique aux habitudes de consommation des Français. La clé du succès pourvoir demain naître un snacking « made in France » ?

A l’occasion  de son Forum international, Vitagora a révélé aujourd’hui les résultats d’une étude exclusive réalisée en partenariat avec IPSOS sur les opportunités de l’alimentation prête à consommer et des nouvelles façons de manger face au repas traditionnel, réalisée en mars 2015 auprès d’un échantillon représentatif de 1007 Français âgés de 16 à 70 ans.

L’attachement aux traditions: une opportunité pour les industriels de l’agroalimentaire

L’étude démontre notamment que les Français bien qu’attachés au sacro-saint repas à table, seraient de plus en plus nombreux à se tourner vers des formules « sur le pouce » et comme le soulignent les instigateurs du sondage : c’est l’occasion ou jamais pour les acteurs de l’agroalimentaire de proposer une offre spécifiquement conçue pour les Français et leur amour des arts de la table. Il faudra néanmoins que cette dernière se démarque de la culture du fast-food américain souvent jugé de mauvaise qualité et peu sain.

Du « prêt à consommer » mais où ?

L’étude de Vitagora et de l’Ipsos rappelle également que “les Français concilient un certain traditionalisme avec la pratique de la consommation « sur le pouce »”. Alors que les  boulangeries et supermarché restent en tête des lieux préférés pour acheter leurs produits à manger sur le pouce (respectivement 52% et 48%), les drives arrivent loin derrière avec 17% des sondés qui les placent en tête. Mais finalement, c’est encore à domicile que les Français préfèrent grignoter leurs plats “prêts à consommer”.

Alors : produits sains, frais, rapide à manger et à domicile : c’est l’équation parfaite pour le snacking à la française ? Peut-être bien.

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend