Aller directement au contenu

VERCANE, le programme de R&D qui veut décarboner le process de fabrication du verre

Accompagner le secteur industriel verrier dans la décarbonation de sa production en évaluant les sources d’énergie capables d’alimenter le process industriel de manière durable tel est l’objectif d’ENGIE, Fives, Saverglass et Verescence qui s’allient pour lancer le programme de R&D «VERCANE», fusion de VERre CArboNEutre.  La filière d’élaboration du verre, fleuron de l’industrie française, est face au défi de …

VERCANE, le programme de R&D qui veut décarboner le process de fabrication du verre
Les émissions de CO2 du secteur proviennent, en majorité, du procédé de fusion du verre, qui représente 70 à 80% des émissions d’un site, dans un secteur qui compte plus de 80 fours répartis sur une cinquantaine de sites en France.

Accompagner le secteur industriel verrier dans la décarbonation de sa production en évaluant les sources d’énergie capables d’alimenter le process industriel de manière durable tel est l’objectif d’ENGIE, Fives, Saverglass et Verescence qui s’allient pour lancer le programme de R&D «VERCANE», fusion de VERre CArboNEutre. 

La filière d’élaboration du verre, fleuron de l’industrie française, est face au défi de la neutralité carbone. Les émissions de CO2 du secteur proviennent, en majorité, du procédé de fusion du verre, qui représente 70 à 80% des émissions d’un site, dans un secteur qui compte plus de 80 fours répartis sur une cinquantaine de sites en France. 

Le programme de R&D VERCANE, soutenu par l’ADEME, s’inscrit dans les objectifs de neutralité carbone de la France à horizon 2050, via l’élaboration de scénarii durables de transition énergétique à travers des solutions conçues à partir de vecteurs énergétiques décarbonés. 

Pour atteindre les objectifs fixés, VERCANE étudie d’une part différentes filières énergétiques neutres en carbone pouvant être compatibles avec le procédé de fusion de verre : l’hydrogène, les bioressources et l’électrification process. Le programme explore d’autre part les possibilités d’adaptation des fours de fusion préexistants à ces nouvelles sources d’énergie. 

Cette phase initiale de recherche a pour objectif de viabiliser les procédés dans la durée, en prenant en compte dans son étude les ressources territoriales disponibles et de proximité, ainsi que les solutions d’acheminement sur site de production. Le projet inclura la réalisation d’études de cas concrets – sur des sites de production de Saverglass et Verescence dans le but de préparer le déploiement de démonstrateurs industriels à grande échelle. 

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend