Aller directement au contenu

[2016] Visite des salaisons Guèze avant le lancement du Sepag

Le salon des équipements et process agroalimentaires (Sepag) ouvrira ses portes dès demain au parc des expositions de Valence et pour trois jours. Le lancement de cette seconde édition s’est cependant déroulé en fin de semaine passée à Vernoux, où Christophe Guèze a accueilli environ 35 personnes (dont Jean-Paul Poulet, président de la CCI Ardèche, Joël Roques, président de …

[2016] Visite des salaisons Guèze avant le lancement du Sepag
Les salaisons Guèze emploient 90 salariés, à Vernoux, en Ardèche.

Le salon des équipements et process agroalimentaires (Sepag) ouvrira ses portes dès demain au parc des expositions de Valence et pour trois jours. Le lancement de cette seconde édition s’est cependant déroulé en fin de semaine passée à Vernoux, où Christophe Guèze a accueilli environ 35 personnes (dont Jean-Paul Poulet, président de la CCI Ardèche, Joël Roques, président de la CCI Drôme, Dominique Ribet, commissaire général du salon SEPAG, des institutionnels, représentants de chambres consulaires, exposants, chefs d’entreprise, représentants de la Banque de France et d’organismes bancaires, Marcel Fréchet, adjoint au maire de Vernoux) dans son entreprise de charcuteries de terroirs éponyme.

Trouver ses fournisseurs régionaux au Sepag

A cette occasion, le dirigeant a pu présenter son usine de 90 salariés qui stocke environ 30000 jambons.
Christophe Guèze peut témoigner lui-même de l’utilité de ce salon rhônalpin. Sa visite sur le Sepag l’an passé lui a permis de trouver un fournisseur régional. « Jusqu’alors, j’allais chercher mes produits en Allemagne, raconte le dirigeant de l’entreprise, dans le Dauphiné Libéré. Ce salon permet de « rapprocher les industriels de l’agroalimentaire des fabricants de machines ».

Le Sepag, un salon convivial

Selon le commissaire du salon, Dominique Ribet, qui est également directeur du marketing et de la communication de Precia-Molen, le Sepag se caractérise par sa convivialité. Il constitue une « vraie opportunité » pour les fabricants de la région.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend