Aller directement au contenu

2009 voit l’offre alimentaire en grandes surfaces diminuer.

Les Produits de Grande Consommation et les Fruits et Légumes sont les plus touchés. C’est ce que montre l’enquête annuelle de Nielsen, notamment à cause de la stratégie commerciale des distributeurs qui est axée sur une diminution nette du nombre de références en rayon : 2,5% de références en moins, là où en 2008, on avait connu une hausse …

Les Produits de Grande Consommation et les Fruits et Légumes sont les plus touchés. C’est ce que montre l’enquête annuelle de Nielsen, notamment à cause de la stratégie commerciale des distributeurs qui est axée sur une diminution nette du nombre de références en rayon : 2,5% de références en moins, là où en 2008, on avait connu une hausse de 5%. Cependant, les hypers et les supers n’ont pas la même stratégie. Pour les premiers, même si deux catégories ont progressé (épicerie sucrée +1% et frais +2%), l’entretien (-4%) est le secteur qui marque le plus fort recul, devant les alcools (-3%). En supers, seul le frais reste stable tandis que toutes les autres catégories reculent. Les MDD restent les grandes gagnantes de cette baisse puisque leur offre globale a été augmentée de 85%.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend