Aller directement au contenu

Additif : le prix de la gomme de xanthane au plus bas

Les prix de la gomme de xanthane continuent d'être très compétitifs tandis que ceux de la gomme de casse ont bondi, en raison d'une pauvre récolte en Inde.

Additif : le prix de la gomme de xanthane au plus bas
La surproduction de gomme de xanthane en Chine s’élèverait à 200 000 tonnes environ par an.

Les prix de la gomme de xanthane, un épaississant, provenant de Chine sont en chute libre. Ils sont tombés à 3 euros le kilo en moyenne, et parfois même plus bas, selon Dennis Seisun, fondateur d’IMR International, centre d’information sur les hydrocolloïdes, des agents de texture. Ces conditions sont des plus favorables pour les acheteurs. En revanche, les producteurs occidentaux, ont de grandes difficultés à rester compétitifs face à des prix si bas et doivent mettre en avant leur fiabilité et la qualité de leurs produits.

Gomme de Xanthane : l’Europe profite des prix les plus bas

Même aux États-Unis, où une loi anti-dumping est pourtant en vigueur, il est difficile de rivaliser.  « La réglementation anti-dumping impose un prélèvement qui peut atteindre 150 % de la gomme de xanthane importée de Chine aux États-Unis, mais les Chinois réussissent tout de même à conserver leurs parts de marché. Mais c’est en Europe, où on ne trouve aucune loi anti-dumping, que les prix sont les plus bas », précise Dannis Seisun, sur Food Navigator.

Les capacités de production chinoises ont augmenté de façon exponentielle ces dernières années. La surproduction en Chine s’élèverait à 200 000 tonnes environ par an, contre 100 000 voilà cinq ou dix ans. Et l’épaississant chinois est d’autant plébiscité par les Européens qu’il est garanti sans OGM.

Hausse des capacités de production aux États-Unis

Les prix de la gomme cassia, un autre épaississant, ont de leur côté bondi en raison d’une mauvaise récolte en Inde. Son prix peut atteindre 18 à 20 euros le kilo. Étonnamment, le prix de la gomme de guar, qui est cultivé dans les mêmes régions, est resté relativement stable, à 3 dollars le kilo environ.

Parallèlement, les États-Unis ont accru leurs capacités de production de gomme de guar, ce qui ne devrait cependant guère modifier la dynamique du marché selon Dannis Seisun. L’Inde cultive environ 85 % de la production mondiale et le Pakistan 12% ou 13 %.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend