Aller directement au contenu

Agriculture : Stéphane Le Foll veut soutenir la filière betterave-sucre « leader européen » 

Stéphane Le Foll a réaffirmé son soutien à la filière sucre, leader européen, que le ministre verrait bien grimper sur la première marche du podium mondial.

Agriculture : Stéphane Le Foll veut soutenir la filière betterave-sucre « leader européen » 
La fin des quotas financiers pour les professionnels de la betterave-sucre approche, obligeant les agriculteurs à s’organiser pour la suite.

Stéphane Le Foll, venu s’exprimer lors de l’Assemblée générale de la confédération générale des planteurs de betteraves (CGB), a réaffirmé son soutien la filière et a annoncé, dans la foulée, une nouvelle mission gérée par deux hauts fonctionnaires qui travailleront en lien avec les producteurs de sucre. L’idée étant pour les membres de cette mission de penser à l’après quotas sucriers.  

Des accords interprofessionnels ont été scellés pour permettre à la filière betterave-sucre de surmonter la fin des quotas sucriers. Stéphane Le Foll invité à assister à l’assemblée générale de la CGB a salué ces accords qui pourraient donner lieu à des expérimentations très prochainement. En effet, les producteurs de betterave et les fabricants de sucre doivent encore s’accorder sur le traitement des betteraves à sucre.

La filière sucrière française : leader européen

Stéphane Le Foll, décidé à flatter l’orgueil des producteurs de betterave-sucre. Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire n’a pas tari d’éloges envers la filière dont il a rappelé la position de leader au niveau européen qui peut « s’imposer dans le paysage mondial ». Des professionnels de l’agroalimentaire qui ne connaissent pas encore (tous) la crise.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend