Aller directement au contenu

Agroalimentaire : Dagniaux contre Danio, quand un glacier du Nord s’en prend à Danone

C'est l'histoire d'un petit glacier nordiste qui part à l'assaut du géant Danone et sa marque Danio. Dagniaux vs Danio, une bataille inégale ?

Agroalimentaire : Dagniaux contre Danio, quand un glacier du Nord s’en prend à Danone
Danio est bousculé par une PME nordiste, qui entend bien sauvé sa boite. Dagniaux entend bien faire changer de nom à Danio.

C’est un peu l’histoire de David contre Goliath. Quand une petite PME du Nord s’attaque à un géant comme Danone, avec un seul objectif : sa survie.

En effet, née en 1927, la marque Dagniaux est l’idée d’une petite PME roubaisienne, à deux encablures de Lille. Depuis l’arrivée de l’encas de Danone, Danio, le glacier nordiste voit ses ventes chuter et ses commandes s’annuler.  Hors de question de céder au diktat du plus fort, Dagniaux se pourvoit en justice et dépose une nouvelle marque… « Danaune ». C’est de bonne guerre.

Moins 15% du chiffre d’affaires et des emplois menacés

Sébastien Van de Velde, le PDG de Dagniaux en est certain : Danio (l’autre) menace la survie de son entreprise. L’homme ne décolère pas et il explique à nos confrères de La Voix du Nord qu’à quelques semaines des fêtes de fin d’année, ses glaces artisanales Dagniaux ont vu annuler une commande de plus de 137 000 bûches, soit 40% de ses ventes et près de 15% de son chiffre d’affaires annuel qui se perd au profit de Danio.

L’enseigne de grande distribution qui a annulé la commande a expliqué qu’il lui était  impossible de placer en rayon deux produits de marques différentes portants le même nom, même phonétiquement. Danone, qui produit les encas Danio remporte la première manche.

Recours en justice et provocations

Dagniaux ne veut pas se résigner à se regarder mourir au profit d’un Danio qui vient de débarquer sur le marché, même si son succès est inattaquable. C’est la démarche nominative qui est attaquable et Sébastien Van de Velde passe à l’offensive.

Après les mails et courriers envoyés à Danone et restés vains, le PDG de Dagniaux a fait procéder à un constat d’huissier au magasin Carrefour de Wasquehal (métropole lilloise), où ses glaces «Dagniaux» sont vendus dans le même rayon que les « Danio » de Danone. Dans ce procès qui paraît presqu’inégal, Dagniaux espère avant tout sauver ses 70 emplois et contraindre le géant Danone à faire marche-arrière. Au cas où cela ne marcherait pas, Dagniaux a pris les devants en dépose auprès de l’INPI (l’Institut national de la propriété industrielle), une nouvelle marque : Danaune.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend