Aller directement au contenu

Algérie : La fièvre aphteuse continue de sévir et inquiète les exportateurs

La fièvre aphteuse continue de sévir en Algérie mettant à mal les éleveurs bovins et impactant prix et politiques d'exportations.

Algérie : La fièvre aphteuse continue de sévir et inquiète les exportateurs
La fièvre aphteuse met à mal l’élevage algérien de bovins et touche aujourd’hui, prix de la viande et exportations

Avec déjà 2000 bovins abattus, l’Algérie voit son cheptel réduire et les prix flamber. Côté étranger, les commandes s’annulent à la chaîne, par crainte de voir contaminer le reste du monde.

[EN BREF] La fièvre aphteuse sévit depuis quelques temps déjà en Algérie et commence à impacter les prix de la viande et à éloigner les contrats d’exportation. Le kilogramme de viande connait une hausse de 100 dinars à Alger et les pays habituellement importateurs freinent des quatre fers.

Déjà 2000 bovins abattus                                                              

Les bovins atteints par la maladie sont abattus à la chaîne. Les éleveurs ne veulent pas se risquer à des cas de contamination et 2000 têtes de bovin et veaux destinés à l’engraissement ont déjà trépassé. Le cheptel bovin est soumis à une série de vaccins en attendant l’accalmie.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend