Aller directement au contenu

Alimentation animale : Ÿnsect poursuit son expansion aux Etats-Unis et entend augmenter les volumes de production de larves de vers de farine

Jord Producers, basé dans le Nebraska, vient d’intègrer le portefeuille de production d’Ÿnsect, marquant ainsi une nouvelle étape dans l’expansion en Amérique du Nord du leader mondial de la production de scarabées. Cette décision fait suite à l’arrivée d’Ÿnsect sur le marché américain en novembre 2021, lorsqu’elle a annoncé son partenariat avec la start-up Pure Simple True LLC de Seattle …

Alimentation animale : Ÿnsect poursuit son expansion aux Etats-Unis et entend augmenter les volumes de production de larves de vers de farine
En utilisant les ingrédients d’Ÿnsect au lieu d’autres types de protéines traditionnelles, les fabricants d’alimentation animale bénéficient d’une solution durable nécessitant 98 % de terres et 45 % de ressources en moins que l’élevage traditionnel.

Jord Producers, basé dans le Nebraska, vient d’intègrer le portefeuille de production d’Ÿnsect, marquant ainsi une nouvelle étape dans l’expansion en Amérique du Nord du leader mondial de la production de scarabées. Cette décision fait suite à l’arrivée d’Ÿnsect sur le marché américain en novembre 2021, lorsqu’elle a annoncé son partenariat avec la start-up Pure Simple True LLC de Seattle WA, pour le lancement d’une nouvelle gamme de friandises pour chiens, sous la marque Bernie’s.

L’intégration de Jord Producers, l’un des plus grands producteurs américains de vers de farine, reflète non seulement l’expansion continue d’Ÿnsect sur le marché américain, mais aussi son entrée sur le marché des aliments pour poules de basse-cour, un marché nouveau révélé par la pandémie, qui selon une étude récente du cabinet Arthur D. Little, devrait atteindre près de 400 millions de dollars d’ici 2026. Au cours des deux dernières années, le nombre d’Américains élevant des poules de compagnie a augmenté pour atteindre environ 26 millions (8 % de la population). Leurs motivations sont triples : avoir des œufs frais, protéger leurs jardins des parasites, et profiter d’un nouvel animal de compagnie. Pour prendre soin de ce dernier, le ver de farine apparait comme un aliment naturel et premium. Ainsi des études menées par Emerton ont montré que les vers de farine sont les insectes préférés des propriétaires de poules de basse-cour aux États-Unis, 82 % d’entre eux préférant les vers de farine aux autres insectes (notamment les mouches soldat noir). Des essais récents menés par Ÿnsect ont montré une performance accrue sur la taille des œufs. Ÿnsect commercialisera ses produits premiums notamment pour ce marché sous sa propre marque.

Un portefeuille de production qui passe à trois fermes verticales et une ferme d’élevage

Les vers de farine, comme ceux produits par Jord, apportent des bénéfices santé et nutritionnels majeurs aux animaux d’élevage et de compagnie : une teneur très élevée en protéines (72 % de protéines), une grande digestibilité, une diminution des agents pathogènes, une meilleure résistance au stress, un caractère hypoallergénique et un potentiel de réduction des maladies de la peau notamment chez les volailles, chiens et chats. Les vers de farine contiennent également tous les acides aminés dont une poule a besoin pour un développement optimal.

Avec l’intégration de Jord Producers au Nebraska, le portefeuille de production de Ÿnsect passe à trois fermes verticales et une plus petite ferme d’élevage. L’intégration de Jord Producers permettra à Ÿnsect, à termes, d’augmenter de manière significative les volumes de production de larves de vers de farine et ouvrira la voie à de nouvelles opportunités sur le marché des aliments pour animaux de compagnie, avec des ingrédients comme les concentrés protéiques et l’huile dont la commercialisation devrait être approuvée dans un avenir proche en Amérique du Nord.

En utilisant les ingrédients d’Ÿnsect au lieu d’autres types de protéines traditionnelles, les fabricants d’alimentation animale bénéficient d’une solution durable nécessitant 98 % de terres et 45 % de ressources en moins que l’élevage traditionnel. De plus, Ÿnsect promeut un mode de production positif pour le climat, la biodiversité, la santé, la nutrition et la souveraineté alimentaire. La société a adopté un modèle d’économie circulaire pour ses fermes verticales permettant de créer des chaînes de valeur pleinement conformes aux accords de Paris COP21, au scénario +1,5°C et à l’objectif de l’UE « Fit for 55 ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend