Aller directement au contenu

Aoste, fermeture annoncée du site ardéchois.

Le Dauphiné Libéré publiait une information alarmante sur la situation de l’usine de salaisons du groupe agroalimentaire Aoste située à Boffres (Ardèche).

Le Dauphiné Libéré publiait une information alarmante sur la situation de l’usine de salaisons du groupe agroalimentaire Aoste située à Boffres (Ardèche).

Selon le Dauphiné donc, lors d’une réunion du comité d’entreprise, la direction de l’usine aurait annoncé sa fermeture pour le mois de septembre, ce qui pourrait laisser sur le carreau les 70 salariés du site. Ces derniers confiaient au journal leur incompréhension, quand il y a trois mois on leur faisait faire des heures supplémentaires…

« Il semble bien qu’Aoste agisse là suivant une logique de groupe, cherchant à rassembler les activités de découpe et de conditionnement des salaisons sur le site d’Aoste en Isère », pouvait-on lire dans l’article du Dauphiné.

Connue sous le nom de Calixte, le site de Boffres avait été racheté en 1993 par Aoste. L’usine compte actuellement six chaînes de production, dédiées au tranchage et au conditionnement de jambon, saucisson et autres charcuteries qui sont actuellement fabriqués sur le site voisin de Vernoux-en-Vivarais.

A noter que les deux comités d’entreprise, d’Aoste le 6 avril, et du site de Boffres le 10, devraient d’ores et déjà donner des éléments sur le plan de sauvegarde de l’emploi qui devrait être mis en place…

 

Source : agro-media.fr avec Le Dauphiné

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend