Aller directement au contenu

Après les cartels des endives, de la farine et des croquettes, celui des yaourts ?

Décidément, les cartels sont légions en ce moment !

Décidément, les cartels sont légions en ce moment ! Après ceux des producteurs d’endives, de farine et de croquettes, l’Autorité de la Concurrence soupçonne à présent huit industriels laitiers d’avoir des pratiques d’entente dans le secteur des yaourts. Ainsi, les entreprises ont eu la surprise d’être perquisitionnées suite à la dénonciation d’un industriel du secteur qui espère bien ainsi échapper à la sanction. Parmi les sociétés concernées : Senoble, Novandie, Lactalis, 3A, Les Maîtres Laitiers du Cotentin ou encore Alsace Lait.

 

Au cœur de ce nouveau cartel présumé : les yaourts et fromages frais vendus sous marques de distributeur (MDD). Les industriels se seraient entendus à leur sujet afin de ne pas répondre aux appels des enseignes de distribution qui leur demandaient de leur fabriquer des yaourts à un prix jugé trop bas.

Le marché des produits sous MDD est très important pour ces industriels, il représente 95% des produits ultrafrais de Senoble, 85% de ceux de Novandie, 50% pour Lactalis, etc.

 

Les Echos, qui ont révélé l’affaire, ont expliqué qu’aucune entreprise n’avait voulu témoigner sur l’affaire, mais qu’elles n’avaient pas caché leur colère et leur incompréhension. Le journal rapporte les propos d’un professionnel du secteur, qui s’indigne : « Si l’Etat veut nous inciter à aller fabriquer des yaourts pas chers en Allemagne, on peut le faire ! ».

Quoi qu’il en soit, une enquête a été lancée et devrait durer au moins un an. Au terme, les entreprises concernées risquent une amende.

 

Source : agro-media.fr avec AFP et Les Echos (Marie-Josée Cougard).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend