Aller directement au contenu

Automatisme : Nestlé a tranché !

Au cœur des préoccupations des industriels, la standardisation des protocoles de communication des automatismes installés sur les machines de production est une réelle question. Surtout dans un contexte où chaque fournisseur d’automatisme tend à imposer son propre standard. A ce sujet, Nestlé semble bien avoir donné une réponse

Au cœur des préoccupations des industriels, la standardisation des protocoles de communication des automatismes installés sur les machines de production est une réelle question. Surtout dans un contexte où chaque fournisseur d’automatisme tend à imposer son propre standard. A ce sujet, Nestlé semble bien avoir donné une réponse : désormais, le groupe n’achètera que des machines équipées de matériel Siemens, Elau, Rockwell et B&R Automation. Ainsi, le Suisse préfère privilégier un panel restreint de quatre fournisseurs plutôt que de privilégier un seul automaticien. La condition sine qua non imposée par Nestlé était que chacun d’entre eux adhère à un protocole de communication commun : PackML, rédigé sous la supervision de l’Omac (Organization for machine automation and control). Grâce à cela, les ingénieurs de Nestlé pourront désormais établir clairement leurs cahiers des charges dans l’achat de machines. Le prochain axe de recherche d’harmonisation du groupe devrait concerner les aspects liés à la sécurité. Là encore, le Suisse cherchera à promouvoir un standard, dans ce cas cela pourrait être openSafety. Rappelons que Nestlé a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 77,2 milliards d’euros.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend