Aller directement au contenu

BALI : le projet d’innovation sur le bien-être alimentaire

Les 24 et 25 septembre prochain se tiendra à Dijon un événement exceptionnel de restitution des résultats du projet d’innovation BALI (Bien-être par l’ALImentation) labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora.

BALI : le projet d’innovation sur le bien-être alimentaire
Les 24 et 25 septembre prochain se tiendra à Dijon le projet BALI (Bien-être par l’ALImentation) labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora.

Les 24 et 25 septembre prochain se tiendra à Dijon un événement exceptionnel de restitution des résultats du projet d’innovation BALI (Bien-être par l’ALImentation) labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora. Après 4 années de recherche, les 14 partenaires de ce projet, acteurs de la recherche et de l’industrie agroalimentaire, ont développé des outils de mesure du bien-être par l’alimentation apporté par l’alimentation et son environnement (acte d’achat, préparation des repas, lieux où l’on mange, convivialité…). Des résultats inédits qui ouvrent la porte à des applications concrètes pour les industries agroalimentaires telles que la mesure de l’impact de leur produit sur le bien-être des consommateurs.

Première mondiale : un questionnaire pour mesurer le bien-être par l’alimentation Premier résultat de ce projet d’innovation, qui sera dévoilé lors du symposium BALI les 24-25 septembre à Dijon : un questionnaire unique au monde, construit en partenariat avec des experts scientifiques des questionnaires de type PRO (Patient Reported Outcomes) tels que l’entreprise MAPI, et validé d’un point de vue statistique par des laboratoires de recherche publique (voir encart « les partenaires »).

Plus d’une centaine de thèmes à l’étude

Composé de 134 items, ce questionnaire « inclut l’identification de tous les bénéfices vecteurs de bien-être aux yeux des consommateurs : le plaisir, le confort digestif, la vitalité, la qualité du sommeil, les croyances alimentaires, etc. » au travers de l’alimentation, précise Michel Rogeaux, Expert en Science du Consommateur à Danone, et partenaire du projet BALI. « Cela permet de construire une vision globale du bien-être par l’alimentation. » L’identification de biomarqueurs du bien-être par l’alimentation Egalement identifiés par le projet BALI et à découvrir les 24 et 25 septembre à Dijon : des biomarqueurs du bien-être.

Des biomarqueurs pour déterminer la sensibilité au bien-être alimentaire

Un objectif ambitieux, mais largement atteint : 50 biomarqueurs différenciants qui démontrent une variation de sensibilité de l’état des personnes au bien-être ont été identifiés sur une population dite « saine ». Autre résultat inédit : la mise en évidence d’une véritable corrélation entre ces biomarqueurs et les réponses reçues au questionnaire. Ces résultats scientifiques sont destinés à des applications industrielles innovantes. « Ce projet, labellisé par notre pôle, a permis aux partenaires impliqués de prendre une longueur d’avance sur le sujet prometteur du bien-être par l’alimentation. C’est une thématique que nous avons identifiée au sein de Vitagora comme prometteuse depuis plus de 5 ans, et qui s’accompagne d’un double enjeu : un enjeu de crédibilité scientifique d’une part, et un enjeu d’innovation industrielle d’autre part », ajoute Christophe Breuillet, directeur de Vitagora.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend