Aller directement au contenu

FastFood et Bien-être animal, intégration sociale, durabilité… les enseignes de fast-food redorent leur blason !

Puisque les enseignes de fast-food sont communément associées à la malbouffe et régulièrement dénoncées pour leurs conséquences néfastes sur la santé publique, elles sont prêtes à tout pour redorer leur blason. 

Puisque les enseignes de fast-food sont communément associées à la malbouffe et régulièrement dénoncées pour leurs conséquences néfastes sur la santé publique, elles sont prêtes à tout pour redorer leur blason.

 

Ainsi, Burger King a choisi de communiquer sur le bien-être animal. Le fabricant du Whopper a annoncé hier mercredi 25 avril qu’il allait utiliser d’ici cinq ans dans ses produits de la viande de porc et des œufs issus d’animaux élevés en liberté. Dans un communiqué commun, l’enseigne et l’association The Humane Society of the United States ont annoncé que Burger King n’utilisera plus que des œufs de poules élevées hors cages d’ici cinq ans et ne s’approvisionnera qu’auprès d’éleveurs de porc qui « ont présenté des plans pour mettre fin au recours à des cages de gestation » pour les truies.

McDonald’s avait annoncé un peu plus tôt (mi-mars) qu’il s’engageait à ce que la viande de porc qu’il utilise provienne d’animaux élevés dignement.

 

Quick, pour sa part, a choisi de s’engager davantage dans la voie du développement durable et du recyclage. L’enseigne a fait appel à Smurfit Kappa Siemco pour développer une barquette pour ses salades en carton. Ces nouvelles barquettes permettront de réduire de plus de 70% l’empreinte carbone des emballages des salades. Ceci représente 800 tonnes de CO2 économisées au total. Le volume des déchets d’emballages chute également de 20% et Quick peut envisager deux certifications : la norme EN 13432 sur le compostage et le label OK Compost.

 

Barquettes pour salades

 

Quick ne s’arrête pas là : il teste en partenariat avec CECIAA le système Balizzo, qui permet aux aveugles et malvoyants de consulter les menus depuis leur smartphone, en temps réel. Ceci leur permet de choisir leur repas de manière autonome. Cette mesure confirme l’engagement de Quick pour l’intégration professionnelle et sociale des personnes handicapées.

 

Enfin, KFC a choisi de se distinguer par la communication, grâce à son nouveau slogan « So Good ». Une nouvelle campagne débutera le 25 avril 2012 par le biais d’un spot publicitaire. KFC compte en outre sur la multiplication de ses points de vente ; avec 139 restaurants dans l’hexagone actuellement, l’enseigne espère atteindre les 260 restaurants d’ici 2016.

 

Source : agro-media.fr avec Snacking.fr, Emballages Magazine (Henri Saporta) et AFP.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend