Aller directement au contenu

Bonduelle publie de très bons résultats en Russie malgré l’embargo

L'embargo russe ? Bonduelle n'est pas bridée par la mesure ! En effet, le groupe a enregistré +30% de ventes en Russie en 2014.

Bonduelle publie de très bons résultats en Russie malgré l’embargo
Les boom des conserves Bonduelle en Russie peut surprendre au vu de l’embargo. Et pourtant, le groupe n’est pas touché et vend toujours mieux sur place.

S’il est bien une entreprise tricolore à qui l’embargo russe profite, c’est bien Bonduelle ! Avec des ventes records sur ce marché, Bonduelle se pose en leader des conserves à Moscou.

Malgré l’embargo russe qui s’impose aux produits agricoles et agroalimentaires en Russie depuis l’été 2014, suite au conflit en Ukraine et aux sanctions économiques décidées par l’Union européenne, il y a un acteur de l’agroalimentaire français qui s’est posé en leader en Russie et qui a vu ses ventes exploser.

Les conserves ne sont pas concernées par l’embargo

Il s’agit du groupe Bonduelle qui a présenté ses résultats du premier semestre 2014-2015 et qui dévoile « une progression des ventes […] exceptionnellement élevée » en Russie. Les résultats sont, en effet, records avec +30% de ventes de conserves là-bas. Comment cela est-il possible ? Et bien c’est assez simple : les conserves ne sont pas concernées par l’embargo et la Russie, faute de frais y a recouru en masse.

Des collaborateurs russes dans le groupe

Par ailleurs, le succès de Bonduelle peut également être expliqué par la présence en Russie de collaborateurs du groupe et de Russes dans le groupe, une entente cordiale qui profite au Français et fait du bien dans un contexte économique qui ne fait pas que du bien à nos champions de l’agroalimentaire.

En attendant les résultats 2015, l’année prochaine, on peut déjà prévoir d’aussi bons chiffres, la Russie n’ayant pas levé l’embargo malgré la signature du cessez-le-feu.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend