Aller directement au contenu

Cacao : Barry Callebaut mise sur la « croissance intelligente »

Depuis un an, le chocolatier industriel zurichois opère des changements en profondeur en réorganisant ses leviers de croissance. Face à un marché du cacao plutôt décevant, le groupe a décidé de faire reculer ses produits à base de cacao et de mettre un terme aux contrats à faible valeur ajoutée notamment en Asie. En effet, malgré des volumes et des …

Cacao : Barry Callebaut mise sur la « croissance intelligente »
Le chocolatier industriel zurichois réorganise sa filière de production afin d’optimiser son efficacité et sa rentabilité.

Depuis un an, le chocolatier industriel zurichois opère des changements en profondeur en réorganisant ses leviers de croissance. Face à un marché du cacao plutôt décevant, le groupe a décidé de faire reculer ses produits à base de cacao et de mettre un terme aux contrats à faible valeur ajoutée notamment en Asie. En effet, malgré des volumes et des ventes en hausse, le premier fournisseur mondial de produits à base de cacao et de chocolat a vu son bénéfice net se tasser. Un bénéfice qui a reculé de -5,1 % en monnaies locales, à CHF 219,0 millions (-8,7 % en CHF) annonce le communiqué du groupe. Face à ses concurrents comme Cargill ou Olam, Barry Callebaut entend poursuivre sa «croissance intelligente» s’appuyant sur un robuste cash flow disponible. Ainsi, durant cette année, expansion, innovation, leadership en matière de coûts et production durable ont été les maîtres-mots du groupe qui n’a pas hésité à réorganiser sa filière de production pour optimiser son efficacité et sa rentabilité. L’industriel a également restructuré sa présence en Asie avec la fermeture d’une usine en Thaïlande, recentré sa stratégie sur ses activités génératrices de marges tels les produits gourmets, développé certains contrats (notamment avec Mondelez) afin de tirer la croissance de ses activités de chocolat alors que le marché mondial est en recul de 1,7%.

Sur la voie de l’innovation

Le groupe mise également sur les pays émergents notamment au Japon avec son chocolat noir, en Indonésie en se rapprochant du biscuitier Garuda Foods ou encore en Chine et en Amérique latine où les perspectives de croissance sont en hausse. Enfin, Barry Callebaut s’engage sur la voie de l’innovation en développant la mise en avant des effets bénéfiques du chocolat pour la santé. Il remporte ainsi un contrat de licence avec Naturex, le spécialiste des ingrédients alimentaires naturels. Concernant ses perspectives, fort de ses 53 usines et 115 000 planteurs partenaires, le groupe table sur une hausse de volumes de 4 à 6% en moyenne à trois ans ainsi que sur une récolte en hausse qui pourrait avoir pour conséquence de baisser le prix du cacao. «Nous allons continuer de nous concentrer sur la mise en œuvre de notre stratégie de «croissance intelligente». Nous tablons sur une contribution positive du projet « Cocoa Leadership » à la rentabilité, d’autant que le marché des produits à base de cacao » a expliqué Antoine de Saint-Affrique, CEO.

 

 

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend