Aller directement au contenu

Cadbury, Kraft Food, Nestlé, Ferrero, Hershey… un grand Monopoly est lancé.

Une rentrée bien mouvementée pour les géants de l’agroalimentaire. A coup de communiqués et de contre-communiqués, une vaste redistribution des cartes est en train de se jouer depuis quelques semaines avec pour personnage principal Cadbury. A quelle sauce le géant anglais Cadbury va-t-il se faire manger est la question qui agite le monde de la confiserie. Cadbury voulait bien …

Une rentrée bien mouvementée pour les géants de l’agroalimentaire. A coup de communiqués et de contre-communiqués, une vaste redistribution des cartes est en train de se jouer depuis quelques semaines avec pour personnage principal Cadbury. A quelle sauce le géant anglais Cadbury va-t-il se faire manger est la question qui agite le monde de la confiserie. Cadbury voulait bien se marier avec Hershey mais Kraft Food a fait monter les enchères auprès des actionnaires du groupe anglais. Et il en a les moyens après s’être délaissé de ses pizzas achetées par Nestlé. Ferrero, lui aussi sur le coup, a abandonné après n’avoir pas réussi à se mettre d’accord avec Hershey pour proposer une offre commune. Et pour compliquer encore un peu ce vaudeville, le ministre anglais du Commerce, Peter Mandelson, s’est prononcé clairement contre une offre de Kraft. Finalement, au jeu du poker menteur, les actionnaires de Cadbury vont rafler la mise. Kraft Food a augmenter son offre et va débourser pas moins de 19 milliards de dollars pour s’offrir la belle anglaise.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend