Aller directement au contenu

Cargill en route pour devenir le n°1 de l’alimentation animale.

C’est une très bonne opération que s’apprête à finaliser Cargill. En effet, le géant américain de l’agroalimentaire est sur le point de racheter Provimi. L’entreprise franco-néerlandaise de fabrication d’aliment pour animaux a accepté le rachat pour un montant de 1,5 milliards d’euros, et a déjà initié les démarches nécessaires à la validation de l’opération

C’est une très bonne opération que s’apprête à finaliser Cargill. En effet, le géant américain de l’agroalimentaire est sur le point de racheter Provimi. L’entreprise franco-néerlandaise de fabrication d’aliment pour animaux a accepté le rachat pour un montant de 1,5 milliards d’euros, et a déjà initié les démarches nécessaires à la validation de l’opération (notamment auprès des instances du personnel). Cette acquisition permettrait à Cargill de devenir le numéro un mondial de l’alimentation animale, mais également de renforcer sa présence dans les pays émergents comme en Amérique latine, en Asie ou en Russie.

Comme le précise Cargill, « les deux sociétés présentent des positions sur le marché et des forces complémentaires ». Le groupe américain est actuellement fort de 130 000 salariés présent dans 63 pays pour un chiffre d’affaures de 120 milliards d’euros. Ses usines françaises sont implantées dans l’Ouest de la France, notamment à Brest et à Saint-Nazaire (usines de trituration de colza), et également à Lannilis (pour la fabrication d’alginates) et Redon (pectine). Quant à Provimi, il emploie plus de 7 000 salariés dans 26 pays pour un chiffre d’affaires de 1,6 milliards d’euros.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend