Aller directement au contenu

Charcuterie : serait-elle cancérigène ?

Les observations de l’INRA démontrent qu’une consommation régulière de charcuterie accroitrait le risque du cancer de côlon. Les divers traitements industriels (cuisson, ajout de nitrites, etc.) ainsi que l’exposition à l’air, favorisent en effet, chez le rat des lésions précancéreuses du côlon.

Les observations de l’INRA démontrent qu’une consommation régulière de charcuterie accroitrait le risque du cancer de côlon. Les divers traitements industriels (cuisson, ajout de nitrites, etc.) ainsi que l’exposition à l’air, favorisent en effet, chez le rat des lésions précancéreuses du côlon. Selon Cancer Prevention Research, la consommation de calcium (yaourt, fromage, etc.) peut enrayer la formation de ces composés néfastes que l’on retrouve aussi dans la viande rouge.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend