Aller directement au contenu

Christian Divin élu président de l’Uppia

Christian Divin prend la suite de Vincent Miginiac à la présidence de l’Uppia, l’Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de la conserve appertisée. Actuel Directeur Général de la Fédération des Industries des Aliments Conservés (FIAC) et de l’ADEPALE, Christian Divin a une vision globale et intégrée de la filière conserve. Une nomination qui ouvre donc la voie aux …

Christian Divin élu président de l’Uppia
« Aujourd’hui au- delà des enjeux d’image, nous devons répondre à des enjeux sociaux, environnementaux et nutritionnels qui entourant l’alimentation. Un défi qui nécessite une mobilisation globale de la filière. », explique Christian Divin, nouveau président de l’Uppia.

Christian Divin prend la suite de Vincent Miginiac à la présidence de l’Uppia, l’Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de la conserve appertisée. Actuel Directeur Général de la Fédération des Industries des Aliments Conservés (FIAC) et de l’ADEPALE, Christian Divin a une vision globale et intégrée de la filière conserve. Une nomination qui ouvre donc la voie aux conserveurs pour répondre aux nombreux défis et enjeux qui entourent l’alimentation de demain.

Initiée en 2015, la conserve s’est imposée dans sa reconquête de notoriété, grâce à la diversification des canaux de communication, en prenant notamment le virage du digital. Recyclable à l’infini, circuit long vertueux, respect des saisons, stockage sans utiliser d’énergie… la conserve est un produit en phase avec l’ensemble des tendances de consommation actuelles. «Un travail remarquable a été fait par mes prédécesseurs Vincent Miginiac, Jean-Bernard Bonduelle et Eric Ledermann notamment, pour valoriser la filière auprès des consommateurs. Aujourd’hui au- delà des enjeux d’image, nous devons répondre à des enjeux sociaux, environnementaux et nutritionnels qui entourant l’alimentation. Un défi qui nécessite une mobilisation globale de la filière», explique Christian Divin, président de l’Uppia.

«Nous sommes à un moment crucial de l’histoire de l’appertisation, où la conserve est à la fois complétement intégrée aux usages du quotidien, puisque 99,7% des Français en consomment, et en même temps, où elle est plus connectée que jamais aux enjeux sociétaux. Notre responsabilité collective est de valoriser la place de la conserve dans l’alimentation durable», poursuit Christian Divin.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend