Aller directement au contenu

Cibler les défis de l’industrie manufacturière en temps de crise et les surmonter

Maintenir la production à niveau, tel est le principal enjeu des fabricants face à une demande croissante de produits notamment en temps de crise. Ainsi, pendant la pandémie COVID-19, ces derniers ont été obligés pour la majorité de modifier leur production. Cependant, pour maintenir ou augmenter la production afin de répondre à la demande pendant cette période, pose également …

Cibler les défis de l’industrie manufacturière en temps de crise et les surmonter
Les technologies de traitement et de codage qui fonctionnaient bien pour les besoins des produits précédents peuvent ne pas convenir pour l’impression sur de nouveaux supports. Avec autant de défis à relever, comment les fabricants peuvent-ils suivre le rythme ? En passant rapidement à une nouvelle solution de marquage des produits, explique Tiflex.

Maintenir la production à niveau, tel est le principal enjeu des fabricants face à une demande croissante de produits notamment en temps de crise. Ainsi, pendant la pandémie COVID-19, ces derniers ont été obligés pour la majorité de modifier leur production. Cependant, pour maintenir ou augmenter la production afin de répondre à la demande pendant cette période, pose également des défis, notamment concernant la chaîne d’approvisionnement, la prise en compte des nouvelles exigences accrues en matière d’hygiène et de sécurité, et la gestion des nouvelles exigences de conformité des emballages pendant un changement de production. 

Anticiper les perturbations sur la chaîne d’approvisionnement

Aujourd’hui, aucune chaîne d’approvisionnement n’a été épargnée par la crise, mondialisation oblige. Et, même si le transport de marchandises a été considérablement réduit pour tenter de ralentir la propagation du virus, la demande de chauffeurs de camion ne cesse d’augmenter. Par ailleurs, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement entraînent le gaspillage de denrées alimentaires puisque les produits alimentaires périssables ne peuvent pas atteindre les consommateurs. Pour exemple le lait qui a été particulièrement impacté. En effet, si la viande et les produits peuvent être congelés, les céréales transportées dans des silos, le lait et de nombreux autres produits laitiers sont plus difficiles à conserver sur le long terme. Les producteurs laitiers s’efforcent ainsi de faire évoluer leur production en vrac vers le conditionnement de détail.  Votre entreprise sera ainsi confrontée à de nombreux points de défaillance potentiels tout au long de la chaîne d’approvisionnement. 

Maintenir la sécurité et l’hygiène au cœur de la production

Les industries alimentaires, médicales et autres industries essentielles ne peuvent pas se permettre de réduire leur production, d’où la nécessité pour les entreprises de mettre en œuvre de bonnes pratiques d’hygiène pour assurer la sécurité des travailleurs. Des procédures de nettoyage en profondeur et des périodes de quarantaine peuvent réduire la production de marchandises ou entraîner la fermeture de l’usine. Cependant, ces mesures garantissent la santé et la sécurité des employés qui sont indispensables pour répondre aux exigences de production qui alimentent l’économie. 

Un certain nombre d’entreprises dans des secteurs non essentiels jouent un rôle pivot pour assurer l’approvisionnement pendant cette crise. Les brasseries et les distilleries produisent et expédient du désinfectant pour les mains. Pendant ce temps, les restaurants vendent des produits d’épicerie, et les exploitations laitières qui vendaient auparavant en gros se tournent vers des clients plus directs au détail. 

Mais la reconversion de la production implique de nouvelles exigences de conformité. En outre, les technologies de traitement et de codage qui fonctionnaient bien pour les besoins des produits précédents peuvent ne pas convenir pour l’impression sur de nouveaux supports. 

De nouvelles solutions de codage pour de nouveaux problèmes 

Avec autant de défis à relever, comment les fabricants peuvent-ils suivre le rythme ? «En passant rapidement à une nouvelle solution de marquage des produits » explique Tiflex, expert en impression. «Les codeurs à jet d’encre à petits caractères, par exemple, sont une excellente solution pour les producteurs qui souhaitent ajouter de nouvelles imprimantes sur leur ligne ou pour les fabricants qui sont passés à l’emballage de désinfectant pour les mains ou de produits alimentaires emballés pour la vente au détail. Des encres résistantes à l’alcool sont même disponibles pour assurer une bonne adhérence des codes même sur les produits de désinfection des mains ou pour résister à des procédures de nettoyage plus rigoureuses. Nos systèmes à jet d’encre continu ont des processus de fonctionnement simples, ce qui rend l’installation réalisable plus facilement». 

Et en cette période d’incertitude économique, les fabricants peuvent louer des équipements de codage, en étalant les paiements. Pour les opérations nécessitant des consommables comme les encres, les rubans ou les pièces de rechange, les partenaires fournisseurs peuvent établir des contrats généraux afin de réaliser des économies sur le long terme. En cette période de crise, les fabricants disposent de multiples moyens pour répondre de manière rentable aux demandes de codage actuelles et nouvelles. 

Plus d’informations sur le codage et le marquage sur Tiflex.com

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend