Aller directement au contenu

Coca-cola boycotté en Espagne à la suite d’un plan social

Coca-cola a vu ses ventes chuter de 40 % à Madrid durant la grève des salariés de Fuenlabrada qui s’opposait au plan de licenciement qui devait affecter 1 250 employés. Dès la première semaine, elles avaient baissé de 27 %.

Coca-cola a vu ses ventes chuter de 40 % à Madrid durant la grève des salariés de Fuenlabrada qui s’opposait au plan de licenciement qui devait affecter 1 250 employés. Dès la première semaine, elles avaient baissé de 27 %. Le porte-parole des salariés de l’entreprise et membre du comité d’entreprise, Francisco Bermejo, a indiqué que les employés étaient en train de chercher l’appui massif de la population espagnole et des politiques. 
 

Coca-cola n’est plus vendu dans certains bars madrilènes

« Le réponse du consommateur a été tellement forte » que certains bars madrilènes ne servaient plus de Coca-cola, explique le porte-parole. Un geste d’autant plus percutant que la consommation de Coca-cola dans la capitale espagnole s’élève en temps normal à 110 millions de canettes par an. C’est ici qu’on consomme le plus de Coca en Europe. Par ailleurs, les salariés de l’entreprise jugent ce plan de  licenciement injuste car « toutes les entreprises du groupe faisaient des bénéfices ».
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend