Aller directement au contenu

Collecter ses données d’inspection grâce à une clé USB : Mettler-Toledo nous dévoile sa nouvelle solution !

Mettler-Toledo Safeline, le leader mondial des solutions de détection des métaux et de contrôle par rayons X pour les secteurs alimentaire et pharmaceutique, a récemment lancé une nouvelle solution de collecte des données d'inspection via une clé USB. Elle permet un gain de temps et d'efficacité, tout en sécurisant les données.

Mettler-Toledo Safeline, le leader mondial des solutions de détection des métaux et de contrôle par rayons X pour les secteurs alimentaire et pharmaceutique, a récemment lancé une nouvelle solution de collecte des données d’inspection via une clé USB. Elle permet un gain de temps et d’efficacité, tout en sécurisant les données.

Agro-media.fr a interviewé pour vous Norbert Haté, le Directeur Général de la division Product Inspection, qui nous présente en exclusivité les principales fonctionnalités de ce nouvel outil et son intérêt.

 

Pourriez-vous brièvement nous présenter Mettler-Toledo et votre rôle au sein de l’entreprise ?

« Mettler-Toledo est une société américaine dont le siège est basé en Suisse. Elle emploie 12 100 personnes environ dans le monde entier. C’est un fabricant de matériel organisé en six divisions ou grandes lignes de produits : laboratoire, instrumentation, industries, commerce/retail, process et inspection des produits. Je dirige cette dernière division à l’échelle de la France. Tous les produits que nous inspectons sont en mouvement, ils sont dynamiques sur des lignes de conditionnement. Nous contrôlons les produits de fabricants pharmaceutiques, agroalimentaires, en métallurgie, etc. Nous travaillons principalement pour le marché agroalimentaire, à hauteur de 60 %, et 30 % pour la pharmaceutique. »

Pourquoi avoir mis au point une nouvelle option de collecte des données d’inspection ?

« La réglementation internationale en matière d’hygiène, de sécurité et de détection des corps étrangers impose d’avoir une traçabilité qui permet de prouver à n’importe quel moment que des procédures sont en place et que certains produits non conformes ont été rejetés (avec la date, l’heure, etc.). Jusqu’à maintenant, les systèmes qui existaient se basaient essentiellement sur du papier : une imprimante reliée à un détecteur de métaux, par exemple. Or, le papier a tendance à se détériorer et il est difficilement stockable. Nous avons donc mis au point sur toutes nos machines un port USB qui permet de venir collecter les données ainsi que les configurations de la machine. »

En quoi consiste cette nouvelle option de collecte des données ?

« Au lieu d’imprimer, il suffit d’appuyer sur un bouton pour charger à tout moment les données dans une clé USB et ensuite pouvoir les transférer sur un ordinateur. »

Pourquoi le format USB ?

« Économiquement, ce format est intéressant pour les clients. Il ne s’agit pas d’un gros système, il n’est pas très coûteux. Il permet une sécurisation des données. Il est possible de les collecter à tout moment. Une même clé USB peut récupérer plusieurs types d’informations : les heures d’éjection des produits contaminés, les réglages de produits, les tests de performances, les réglages de machines et tous les incidents qui ont lieu sur la machine. C’est donc véritablement une sécurité absolue de pouvoir collecter en un seul endroit toutes ces données. »

Si une entreprise préfère travailler sans clé USB, existe-t-il d’autres solutions de transfert des données ?

« Il existe d’autres solutions : il est possible de récupérer les données directement sur une imprimante. Les clients peuvent aussi se connecter sur un réseau ethernet à des logiciels que nous proposons qui permettent aussi de suivre la traçabilité des machines. Il est ensuite possible de faire des courbes, des statistiques et de suivre tous les éléments dans le temps. »

Quel(s) intérêt(s) présente cette solution pour une entreprise agroalimentaire ?

« Le principal avantage est la sécurité et l’archivage des données sous format électronique. Il est aussi beaucoup plus simple de les transporter ou de les envoyer par mail. C’est donc un avantage en matière de rapidité, de traçabilité et d’assurance par rapport aux organismes qui contrôlent les exigences réglementaires en matière de sécurité. L’entreprise peut montrer à tout moment, et notamment en cas d’incident, qu’elle a un dispositif de contrôle fiable. »

Quel retour sur investissement peut espérer une entreprise qui investit dans ce type de solution ?

« Le premier retour sur investissement est la protection de la marque. On voit en effet actuellement dans l’actualité que lors de la découverte d’un corps étranger, le nom de la société est cité partout dans les médias et que cela peut rapidement détruire l’image de marque d’une entreprise. Il peut aussi y avoir des poursuites judiciaires. L’avantage de l’USB, c’est qu’il n’y a plus de traces papier et donc plus de consommation de papier ou d’encre. Le retour sur investissement est quasiment immédiat. »

Quels sont les autres projets de Mettler-Toledo pour l’année 2012 ?

« Cette année, nous avons lancé un détecteur de métal à fréquence variable, spécialisé dans les milieux humides, lorsque le produit a un effet sur la conductivité. Ceci pose de nombreux problèmes pour la détection de corps étrangers métalliques. Cet appareil permet d’avoir huit fréquences fixes à 850 kHz et 2 fréquences ajustables par intervalle d’1 kHz. Nous avons donc maintenant la possibilité d’affiner très précisément les paramètres de réglage pour les produits humides et d’avoir ainsi de meilleures possibilités de détection sur les contaminants métalliques. Il s’agit véritablement d’un très grand progrès. Ensuite, nous avons développé beaucoup de produits cette année dans le domaine de la vision : système d’inspection de bouteilles permettant de détecter des niveaux, la position de l’étiquette, l’absence de bouchons, la position du code barre, etc. »

 

Agro-media.fr remercie M. Norbert Haté pour avoir accepté de répondre à nos questions.

Propos recueillis par Vanessa Dufus.

Pour en savoir plus sur Mettler-Toledo et sur cette nouvelle option de collecte des données d’inspection, n’hésitez pas à consulter le site internet de ce fabricant.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend