Aller directement au contenu

La Suisse met en garde contre la sur-consommation de viande… et ça ne plaît pas aux producteurs !

Consommer trop de viande pourrait favoriser les maladies. La commission fédérale de Berne (Suisse) prend le problème à bras le corps et appelle à limiter la consommation de viande.

La Suisse met en garde contre la sur-consommation de viande… et ça ne plaît pas aux producteurs !
Les Suisses ne plaisantent plus avec la viande. En consommer trop serait risqué et ils appellent à la modération.

Les Suisses sont priés de réduire leur consommation de viande. Question de santé. Selon un récent rapport de la commission fédérale de l’alimentation, repris par la NZZ am Sonntag, la santé des Suisses est menacée par la barbaque. Une nouvelle qui ne plaît pas du tout aux producteurs qui voient déjà leurs ventes chuter.

Après les matières grasses, l’alcool, le tabac… voilà le tour de la viande. Elle pourrait également provoquer des problèmes de santé importants, si elle est consommée en trop grandes quantités.

Cancers en tout genre, diabète de tout type, c’est un comité d’experts suisses, réunis dans une commission fédérale à Berne qui tire la sonnette d’alarme et qui veut alerter les Suisses. Haro sur la viande ! Quitte à fâcher les producteurs qui ne voient pas d’un très bon œil cette étude.

La viande est-elle vraiment facteur de maladies ?

La commission est inflexible : « la consommation régulière de viande peut avoir, à long terme, des conséquences négatives sur la santé: augmentation de la mortalité et du risque de maladies cardiovasculaires, de certaines formes de cancer comme le cancer du côlon et de diabète sucré de type 2. ». Pour autant, les experts cibles essentiellement les viandes transformées, les viandes rouges, présentant moins de risque.

De leur côté, les producteurs ne plaisantent pas avec cela. La filière suissesse de la viande est sur les starting-blocks. Un seul but : démentir ces thèses et sauver leur marché.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend