Aller directement au contenu

Coop de France se félicite de la concentration des coop.

Le chiffre d’affaires des coopératives est passé de 80 à 82,5 milliards d'euros (+5%), et 15 coopératives françaises ont désormais dépassé le milliard d’euros. Ceci peut s’expliquer par les 80 fusions ou acquisitions ayant  été enregistrées telles que la fusion de Maïsadour-Terrena qui a constitué les Fermiers du Sud-Ouest dans le secteur de la volaille, celle des

Le chiffre d’affaires des coopératives est passé de 80 à 82,5 milliards d’euros (+5%), et 15 coopératives françaises ont désormais dépassé le milliard d’euros. Ceci peut s’expliquer par les 80 fusions ou acquisitions ayant  été enregistrées telles que la fusion de Maïsadour-Terrena qui a constitué les Fermiers du Sud-Ouest dans le secteur de la volaille, celle des coopératives porcines qui a donné naissance à Aveltis, n°2 du secteur derrière Cooperl, le rachat d’Entremont par Sodiaal, etc. Cependant, les efforts doivent se poursuivre car la première coopérative française, Invivo, 5,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur ses activités de semences et agrofourniture végétale, stockage et marchés des grains, nutrition et santé animales, n’arrive qu’à la sixième place européenne et, dans la filière laitière, la coopération n’a pas fonctionné pour le rachat des 50% de Yoplait mis en vente par PAI Partners.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend