Aller directement au contenu

La Corée du Nord lorgne sur le fromage de Franche-Comté

Des représentants de la Corée du Nord ont visité une école fromagère près de Besançon, spécialisée dans la fabrication d’Emmental et de Comté, espérant y former trois de leurs concitoyens.

La Corée du Nord lorgne sur le fromage de Franche-Comté
La Corée du Nord s’intéresse au comté et à l’emmental. /Naezmi/Flickr/

Kim Jong-Un, le dirigeant de la Corée du Nord, serait un mordu d’emmental ! Plusieurs représentants du pays ont d’ailleurs visité une école fromagère, près de Besançon, en mars, pour y former trois de leurs concitoyens. Mais les Coréens ont essuyé un refus de la part de la directrice.

Fromage : pas de partenariat avec la Corée du Nord

Le partenariat «ne rentre pas dans nos priorités et notre stratégie», a expliqué la directrice de l’école nationale d’industrie laitière (Enil), Véronique Drouet. L’institut, qui forme 600 élèves à la transformation du lait et à la fabrication du comté, Mont-d’or, emmental et autres fromages à pâte molle, ne souhaite pas se « démultiplier aux quatre coins du monde ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend