Aller directement au contenu

Coup dur pour la récolte de l’échalote.

Aux mauvaises conditions climatiques qui ont retardé la récolte d’échalote, s’ajoute le développement de la bactérie « Burkholdeira Gladioli » qui a ravagé les échalotes de tradition française. Par conséquent, les producteurs d’échalotes estiment que 60 % de leur production ne sera pas commercialisable, soit 52 % de la production française. La concurrence des échalotes néerlandaises s’annonce féroce…

Aux mauvaises conditions climatiques qui ont retardé la récolte d’échalote, s’ajoute le développement de la bactérie « Burkholdeira Gladioli » qui a ravagé les échalotes de tradition française. Par conséquent, les producteurs d’échalotes estiment que 60 % de leur production ne sera pas commercialisable, soit 52 % de la production française. La concurrence des échalotes néerlandaises s’annonce féroce…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend