Aller directement au contenu

Danone est contraint de revoir ses ambitions à la baisse.

Danone a annoncé ce matin avec surprise qu’il ne parviendrait probablement pas à atteindre son objectif de marge opérationnelle 2012. Ainsi, le géant de l’agroalimentaire a fait passer ce dernier de « stable » à « en baisse de 50 points de base à données comparables ». 

Danone a annoncé ce matin avec surprise qu’il ne parviendrait probablement pas à atteindre son objectif de marge opérationnelle 2012. Ainsi, le géant de l’agroalimentaire a fait passer ce dernier de « stable » à « en baisse de 50 points de base à données comparables ».

 

A l’origine de cette manœuvre, on retrouve l’inflation du coût des matières premières, qui a dépassé les prévisions du groupe en début d’année, et un contexte de consommation morose en Europe et notamment en Espagne.

Pour contrer cela, Danone choisit de privilégier les volumes en renforçant « la compétitivité de ses produits », autrement dit en baissant leurs prix. Pierre-André Terrisse, le directeur financier du groupe, a expliqué que « ce travail va demander des investissements et des ressources, c’est un travail qu’on a entamé et qu’on va poursuivre dans les prochains mois ».

 

Il a néanmoins estimé que le géant de l’agroalimentaire était « au rendez-vous de ses enjeux majeurs de 2012 », comme le développement du yaourt grec aux Etats-Unis (pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter la contribution de Nutrimarketing) et l’accélération de sa croissance en Russie.

Danone devrait en outre parvenir à atteindre son objectif de croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 5 à 7% en données comparable.

 

Pierre-André Terrisse

Pierre-André Terrisse

 

Source : agro-media.fr avec Boursier.com et Reuters.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend