Aller directement au contenu

Danone tente de se rassurer.

A l’occasion de l’assemblée générale de Danone qui s’est tenue le 28 avril 2011 à Paris, Franck Riboud, le PDG du groupe, a voulu se montrer rassurant. Pourtant, il pourrait avoir des raisons de s’inquiéter avec l’OPA de Lactalis sur Parmalat et le prochain rachat de Yoplait par General Mills. Le président affirme que

A l’occasion de l’assemblée générale de Danone qui s’est tenue le 28 avril 2011 à Paris, Franck Riboud, le PDG du groupe, a voulu se montrer rassurant. Pourtant, il pourrait avoir des raisons de s’inquiéter avec l’OPA de Lactalis sur Parmalat et le prochain rachat de Yoplait par General Mills. Le président affirme que Lactalis et Danone « ne sont pas dans le même métier ». « Lactalis veut devenir le premier acteur mondial dans le lait. […] Nous, nous voulons rester le premier acteur mondial dans les produits laitiers ultra frais, ce qui est totalement différent. » Concernant Yoplait, cette opération « ne change strictement rien, puisque nous étions déjà en compétition dans tous les pays du monde avec ces deux acteurs » selon Franck Riboud, étant donné que General Mills utilisait déjà la franchise de Yoplait aux Etats-Unis. Reste à savoir si cet argumentaire a convaincu les actionnaires du groupe.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend