Aller directement au contenu

Danone, toujours plus proche des éleveurs laitiers.

En effet, via une démarche baptisée « Acteurs pour un lait durable », Danone produits frais France souhaite redéfinir un cadre de proximité avec les 3 300 producteurs de lait qui l’approvisionne. Ce programme prend la forme d’un plan à 5 ans disposant d’un budget de plusieurs millions d’euros et reposant sur 4 piliers : économique pour l’amélioration de …

En effet, via une démarche baptisée « Acteurs pour un lait durable », Danone produits frais France souhaite redéfinir un cadre de proximité avec les 3 300 producteurs de lait qui l’approvisionne. Ce programme prend la forme d’un plan à 5 ans disposant d’un budget de plusieurs millions d’euros et reposant sur 4 piliers : économique pour l’amélioration de la compétitivité des exploitations (avec des diagnostics et programmes à la carte), environnemental (qui prévoit l’évaluation de l’empreinte carbone des exploitations et l’augmentation de la collecte de lait bio), qualitatif (avec la mise en place d’un travail sur la qualité nutritionnelle du lait), et enfin communicant (pour améliorer la visibilité des éleveurs laitiers, notamment en interne). Dans le détail, ce plan prévoit notamment, d’après Les Echos et Le Figaro, que « les volumes nécessaires aux besoins des usines seraient payés au prix interprofessionnel, soit celui arrêté par la filière laitière ». Quant à la part excédentaire, dans une limite maximale de 5% du total, elle serait transformée en beurre et poudre et payée par Danone selon les cours mondiaux de ces matières premières. L’objectif affiché par le leader mondial des produits laitiers frais est de sécuriser ses approvisionnements dans un contexte de dérégulation du secteur conduisant à de fortes variations des prix.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend