Aller directement au contenu

Darégal digitalise ses lignes de production avec la solution Qubes

Dans le cadre de son plan stratégique baptisé «Smart Plant», Darégal, entreprise familiale française, leader mondial des herbes aromatiques surgelées pour les industriels de l’agroalimentaire, les restaurateurs et le grand public, a retenu la plateforme logicielle Qubes de Creative IT pour sa transformation numérique. Logiciel référent des industriels pour le suivi des activités de production et la mesure en …

Darégal digitalise ses lignes de production avec la solution Qubes
« Chez Daregal, il nous fallait innover et basculer dans l’Industrie 4.0 avec un vrai rapprochement entre la production, le monde informatique industriel et l’informatique de gestion » explique Fabrice Guiraud, responsable SI et Transformation Digitale / C.I.O à Darégal.

Dans le cadre de son plan stratégique baptisé «Smart Plant», Darégal, entreprise familiale française, leader mondial des herbes aromatiques surgelées pour les industriels de l’agroalimentaire, les restaurateurs et le grand public, a retenu la plateforme logicielle Qubes de Creative IT pour sa transformation numérique. Logiciel référent des industriels pour le suivi des activités de production et la mesure en temps réel des performances des ateliers, le logiciel MES Qubes permet aujourd’hui à plus de 500 usines d’améliorer leur performance industrielle et de tracer leurs produits et process. Chez Darégal, la mise en place de cette solution informatique a débuté sur le site de Milly-la-Forêt, sur une ligne de transformation pour la surgélation et une ligne de conditionnement, avec pour objectif de l’étendre sur les autres usines de la société. Retour d’expérience avec Fabrice Guiraud, responsable SI et Transformation Digitale / C.I.O à Darégal.

Propos recueillis par Nathalie Delmas

« Darégal investit énormément dans l’innovation notamment dans l’innovation produit, cela fait partie de l’ADN de la marque de fournir des solutions aux clients » souligne Fabrice Guiraud, responsable SI et Transformation Digitale / C.I.O à Darégal

Qu’est-ce que le «Smart Plant» de Darégal?

Fabrice Guiraud : Le projet «Smart Plant» de Darégal consiste à avoir plus de visibilité sur les lignes de production. L’objectif, tout d’abord, est d’en optimiser la productivité. Il faut savoir que Darégal est en croissance régulière. Il y avait un vrai besoin d’améliorer cette productivité pour se donner de l’oxygène afin de pouvoir répondre à la croissance et aux besoins de nos clients. Darégal investit énormément dans l’innovation notamment dans l’innovation produit, cela fait partie de l’ADN de la marque de fournir des solutions aux clients. L’autre raison est que nous souhaitions également pouvoir avoir des auto-contrôles automatiques du point de vue qualité.

L’objectif final étant que la gestion se fasse par un système d’informations nécessitant zéro papier, moins d’interventions humaines donc moins d’erreurs, et plus de réactivité. Tout cela passait donc par la transformation numérique.

C’est donc une véritable révolution pour une société qui s’est construite il y a 130 ans autour de l’industrialisation?

F.G. : En effet, et malgré le fait que Darégal a cette partie industrielle très ancrée, il nous fallait innover et basculer dans l’Industrie 4.0 avec un vrai rapprochement entre la production, le monde informatique industriel et l’informatique de gestion.

Le cœur de notre système détient une mine d’or d’informations qui n’étaient pas mises à profit. Pour accélérer et améliorer le contrôle et se rapprocher de l’Industrie 4.0, il nous fallait « un lien » entre le système d’information et l’informatique industrielle. C’est la solution Qubes.

Pourquoi avoir choisi le logiciel Qubes de Creative IT?

F.G. : Un point était important pour nous : de sa position de leader sur le marché, Darégal se doit d’innover et a assez peu de latitude pour utiliser une solution clé en main. Etant leader et non suiveur sur ce marché-là, Darégal a vraiment une culture de «faire soi-même» et d’être autonome, et c’est cela qui a fait la différence. C’est pourquoi notre préférence est allée pour la solution Qubes de Creative IT qui propose une solution qui s’adapte à nos process et qui nous accompagne vers cette autonomie.

«Une nouvelle ère qui s’ouvre»

Quel est l’objectif de la mise en place d’une solution comme Qubes?

F.G. : La mise en place d’une solution comme Qubes est d’aller vers l’Industrie 4.0, la digitalisation avec objectif zéro papier, et de faire émerger la Data. Avec Qubes, on répond à ces enjeux-là.

L’objectif final qui va avec cette digitalisation est d’avoir une donnée juste et complète puisque de l’analyse d’une donnée fiable découle une décision appropriée. Nous étions un peu aveugles sur les types d’interruptions de production et leurs causes. Nous avions une donnée pas assez fiable et donc des risques de prendre des décisions sur des données inexactes. Aujourd’hui ce n’est plus le cas.

L’idée de la digitalisation est aussi d’effacer les temps hommes à faible valeur ajoutée, notamment les tâches répétitives. Notre stratégie est donc de digitaliser toutes nos lignes Darégal. Qubes est la première brique de la digitalisation industrielle et même si notre partie bureautique était plutôt assez poussée, notre partie industrielle n’était pas développée en ce sens. Aujourd’hui, notamment avec la 5G, nous avons des possibilités pour exploiter les données industrielles comme jamais et c’est vraiment une nouvelle ère qui s’ouvre au niveau industriel.

Chez Darégal, la mise en place de cette solution informatique a débuté sur le site de Milly-la-Forêt, sur une ligne de transformation pour la surgélation et une ligne de conditionnement, avec pour objectif de l’étendre sur les autres usines de la société.

Concrètement, comment avez-vous procédé?

F.G. : Aujourd’hui, la solution Qubes fonctionne sur deux lignes de production : pour la partie productivité et TRS (depuis 2019) et pour la partie qualité (depuis 2020). Sont concernées une ligne de surgélation de matières premières orientée qualité et une ligne de conditionnement et d’emballage, orientée indicateurs de performance et productivité.

Nous avons aussi souhaité exploiter la Data, le nouvel or noir des entreprises, c’est-à-dire exploiter au maximum les données que l’on peut avoir dans notre système d’information traditionnel ERP et la mettre à profit et à disposition des lignes industrielles dans les deux sens. Nous poussons nos données vers l’informatique industrielle et mettons en place parallèlement la remontée des informations, c’est-à-dire la récupération de toutes les données des différentes machines industrielles pour pouvoir les analyser et prendre des décisions afin de pouvoir mieux anticiper les pannes, mieux les comprendre aussi et pouvoir agir en amont pour limiter les interruptions.

Avant la mise en place de cette solution Qubes, comment fonctionnaient vos lignes de production?

F.G. : Jusqu’à présent, nos lignes de production n’étaient pas du tout digitalisées. Pour les contrôles par exemple, notamment lorsqu’il y avait des interruptions de ligne, les opérateurs recensaient la durée et la cause de l’interruption sur des documents papier, données ensuite ressaisies dans notre SI, avec les risques d’erreur et imperfections que cela pouvait engendrer.

Avec Qubes, l’opérateur saisit directement sur l’écran tactile les auto-contrôles que nous avons souhaités mettre en place avec nos critères. Les collaborateurs qualité ont ainsi les informations en temps réel et sans risques d’erreurs. Il y a un vrai gain de productivité sur les lignes et sur les opérateurs production et qualité qui ont vu cette étape fastidieuse évoluer.

Comment les opérateurs ont-ils perçu ce changement et qu’en est-il de la formation?

F.G. : Le danger pourrait être de digitaliser et de supprimer les emplois mais pour une entreprise en croissance, c’est gagnant-gagnant car on fait grandir nos équipes. Les écrans tactiles et le temps réel réhaussent l’intérêt de ce type de travail. Cela change la perception du travail.

En ce qui nous concerne, la digitalisation nous a permis de focaliser nos équipes sur d’autres sujets que la saisie qui n’a aucune valeur ajoutée, comme le process qualité par exemple. Nous préférons libérer les équipes sur l’innovation. Evidemment cela passe aussi par la réorganisation et le rapprochement des équipes industrielles et des équipes informatiques. Aujourd’hui, on parle de compétences croisées. Il y a un vrai impact en termes d’organisation informatique.

Concernant la formation, nos opérateurs ont été formés sur cette solution tactile et très intuitive en quelques jours. Ils sont très à l’aise sur cet outil. Nos équipes ont conscience d’arriver sur une nouvelle ère industrielle.

Personnaliser à façon la solution Qubes

Depuis la mise en place de cette solution Qubes, avec le recul, quel constat faites-vous aujourd’hui?

F.G. : Aujourd’hui, la solution en ligne et en temps réel nous permet d’être exhaustif et d’avoir une vue complète sur nos deux lignes de production. Par exemple, si la ligne de production a eu 10% d’interruption, nous savons exactement quand et quelle en est la cause. Il n’y a plus cette perte d’informations que l’on pouvait avoir avant Qubes car toutes les interventions sont recensées et expliquées.

Quels sont les autres projets de digitalisation pour Darégal?

F.G. : Nous allons continuer la digitalisation sur une troisième ligne d’emballage en 2021 puis développer la solution sur une nouvelle usine en 2022. L’année 2021 sera avant tout pour nous l’année de l’appropriation et de l’internationalisation. C’est ce qui nous a beaucoup séduit dans notre partenariat avec Creative IT à savoir cette capacité qu’ont les équipes de Creative IT à donner la main à leurs clients. On peut vraiment personnaliser à façon la solution, ce qui nous permet de monter en compétences et d’avoir une vraie autonomie, c’est l’enjeu 2021 auprès de nos équipes.

Après cette première étape et premières lignes, il va y avoir une passation des équipes de développement vers l’interne. Aujourd’hui, Nous poussons les informations de notre ERP vers les lignes industrielles. Sur la remontée des indicateurs industriels vers nos systèmes d’informations, il y a encore du travail, c’est la prochaine étape au niveau de la donnée.

En savoir plus sur la solution Qubes : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend