Aller directement au contenu

De la soupe en canette !

Le premier prix du concours national 2011 de la création d’entreprise agroalimentaire, organisé par l’Agropole d’Agen, a été décerné à une petite entreprise agenaise pour le moins originale : elle produit de la soupe en canette ! L’entreprise, baptisée La Courtisane, a vu le jour il y a dix ans.

Le premier prix du concours national 2011 de la création d’entreprise agroalimentaire, organisé par l’Agropole d’Agen, a été décerné à une petite entreprise agenaise pour le moins originale : elle produit de la soupe en canette ! L’entreprise, baptisée La Courtisane, a vu le jour il y a dix ans. Son premier produit était la confiture : « nous avons créé Bi-fruits, une confiture qui associe deux fruits, l’idée étant que l’un compense l’acidité de l’autre. Avec 30% seulement de sucre ajouté, on restait donc sur un produit à 70% fruits », comme l’explique Cécile Courtine, dirigeante de l’entreprise aux côtés de son mari, à nos confrères de Sud Ouest. Cette confiture a plu : en 2010 La Courtisane a obtenu un Grand Prix des Maîtres confituriers de France au concours international de la gastronomie d’Arpajon. Mais Cécile Courtine et son mari ne comptaient pas s’arrêter là ! « Forts de ce savoir-faire dans la confiture, nous avons cherché à développer un nouveau produit de consommation courante ».

Et c’est vers la soupe qu’ils se sont tournés, dans un nouveau packaging nomade, la canette, et « 100% végétale et sans gluten ». De plus, la dirigeante est fière d’expliquer qu’« excepté le citron et l’orange, tous les ingrédients mis en œuvre proviennent de l’agriculture locale et régionale ». En plus, il y en a pour tous les goûts ! Tout d’abord les soupes d’été, à boire froides :

  • concombre-menthe-ciboulette,
  • carottes à l’orange,
  • asperges au piment d’Espelette,
  • petits pois-kiwis
  • ou encore tomates à l’andalouse.

Ensuite, il y a celles d’hiver, à consommer chaudes :

  • citrouille aux marrons,
  • pommes de terre-carottes-poireaux-navets-tomates-coriandre,
  • poireaux et épinards au thym,
  • carotte au cumin,
  • et forestière ail et persil.

Ces soupes modernes sont déjà en vente. Ainsi, la commercialisation a été lancée en juin dernier et début juillet un test a été effectué au siège de La Redoute à Roubaix. Les canettes de soupe ont ainsi été commercialisées dans des distributeurs automatiques et « le retour a été excellent ». Le marché de la soupe est dynamique : « ce marché, qui bénéficie d’une bonne image nutritionnelle, a progressé en France de 20% en valeur depuis cinq ans » et représentait l’année dernière un chiffre d’affaires de 428 M€. Ces nouvelles canettes de 17 cl vendues au prix d’1,90€ l’unité apportent une offre nouvelle : « ça n’existait pas ». Cette récompense de l’Agropole ravit la dirigeante : « c’est une jolie reconnaissance professionnelle. J’espère qu’elle va nous servir de tremplin ». Car la marche suivante est haute : la commercialisation en grande distribution. Un challenge que les dirigeants sont prêts à relever : « l’aventure démarre vraiment » ! Avec de belles ambitions : « notre objectif est de produire 1,2 millions de canettes en 2012 ». A coup sûr le début d’une belle réussite !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend