Aller directement au contenu

Des résultats contrastés pour Fleury Michon.

Le spécialiste des repas traiteur et charcuteries a publié ses résultats du premier semestre 2011. Ainsi, malgré une croissance de 10,8% de son chiffre d’affaires, qui atteint 320,3 millions d’euros, le groupe a vu son bénéfice net divisé par deux à 4,6 millions d’euros.

Le spécialiste des repas traiteur et charcuteries a publié ses résultats du premier semestre 2011. Ainsi, malgré une croissance de 10,8% de son chiffre d’affaires, qui atteint 320,3 millions d’euros, le groupe a vu son bénéfice net divisé par deux à 4,6 millions d’euros. De même, son résultat opérationnel a chuté, atteignant 8,5 millions d’euros. De fait, la marge opérationnelle de l’entreprise a chuté de presque 2%, à 2,65%. Ceci s’explique en grande partie par l’inflation des matières premières. Fleury Michon avait pourtant fortement misé sur la publicité pour accompagner sa croissance, et obtenu d’excellents résultats sur son pôle restauration (+14,7% de chiffre d’affaires), qui devance ses performances en grandes et moyennes surfaces en France (+10,6%) et à l’internationale (+8,8%). Si l’on zoome sur la grande distribution, on s’aperçoit que la croissance de Fleury Michon a suivi la tendance dans le secteur des plats cuisinés mais était supérieure dans la charcuterie libre-service et sur son activité traiteur de la mer. Le groupe agroalimentaire espère pouvoir poursuivre sa croissance sur le second semestre, et améliorer sa rentabilité.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend