Aller directement au contenu

Dis-moi ce que tu manges et je te dirais quel est le poids carbone de ton panier !

Le ministère du Développement Durable, avec le Commissariat général au développement durable (CGDD), publie les résultats d'une étude qui a concerné le contenu carbone du panier de consommation courante.

Le ministère du Développement Durable, avec le Commissariat général au développement durable (CGDD), publie les résultats d’une étude qui a concerné le contenu carbone du panier de consommation courante.

« Quels produits ont le plus fort contenu carbone ? Le contenu carbone de mon panier est-il le même à 30 et à 60 ans ? La catégorie socioprofessionnelle influe-t-elle sur la quantité de CO2 contenue dans mes courses ? Une étude répond pour la première fois à toutes ces questions.

En 2009, chaque Français a acheté en moyenne 700 kg de nourriture, de boissons, de produits de soins, de produits d’entretien ou d’aliments pour animaux… Ce qui représente l’équivalent de 1,4 tonne de CO2.

 

contribution_produit_contenu_carbone_panier_composition_menage

Plus mon panier est lourd plus il contient de CO2 ? Pas forcément…

Les produits non alimentaires représentent 11 % du poids total des achats et contribuent à hauteur de 26 % au contenu carbone d’un panier. A contrario les fruits et légumes représentent 20% du poids du panier pour un contenu carbone d’à peine 7%. Preuve que les produits les plus lourds ne sont pas forcément ceux qui ont le plus d’impact sur l’environnement…

 

Les emballages peuvent représenter jusqu’à un tiers du contenu carbone d’un produit

La part des emballages dans le contenu carbone du panier moyen est estimée à 8% avec de fortes variations selon le type de produits. Leur contribution est la plus forte (30%) pour les eaux minérales, boissons gazeuses et alcools ainsi que pour les produits laitiers.

 

Un contenu carbone lié aux habitudes de consommation

Au-delà du budget consacré aux achats courants, le contenu carbone annuel du panier d’achats dépend également des modes de vie et des habitudes de consommation. Ainsi le contenu carbone d’un panier de retraité est supérieur de près d’un quart à la moyenne. Il est au contraire nettement inférieur pour un agriculteur (-23 %). L’agriculteur pratique ainsi largement l’autoconsommation pour les fruits, légumes, volailles, œufs… ce qui allège d’autant son panier tandis que les personnes retraitées ont tendance à prendre beaucoup de repas à leur domicile – contrairement aux actifs – ce qui explique le « poids » de leurs achats.

 

De l’étudiant au retraité : à chaque âge sa consommation !

Selon les étapes de la vie, le contenu du panier et donc le carbone imputable à chaque catégorie de produits varie : alors que la contribution de la viande sera supérieure à la moyenne pour un couple avec 2 enfants adolescents, ce sont les fruits, légumes, produits pour animaux, poissons et fruits de mer qui seront sur-représentés chez les personnes âgées. La part du lait, du fromage et des œufs est également d’autant plus importante que les enfants sont jeunes. »

 

Source : agro-media.fr avec developpement-durable.gouv.fr

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend