Aller directement au contenu

Distribution : une fin d’hiver difficile.

Avec une baisse de l’activité de -5,3% pour les hypers et -4,2% pour les supermarchés selon les indices Banque de France, la distribution alimentaire affiche une certaine sous-performance pour le mois de février. Mis en causes, un effet calendaire négatif additionné à la poursuite de la décélération de l’inflation. En raison du décalage des fêtes de Pâques et …

Avec une baisse de l’activité de -5,3% pour les hypers et -4,2% pour les supermarchés selon les indices Banque de France, la distribution alimentaire affiche une certaine sous-performance pour le mois de février. Mis en causes, un effet calendaire négatif additionné à la poursuite de la décélération de l’inflation. En raison du décalage des fêtes de Pâques et d’une poursuite de la baisse de l’inflation, les perspectives du mois de mars ne sont guère optimistes.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend