Aller directement au contenu

DLC pour les sandwiches vendus en restauration.

Suite aux récents décès de deux adolescents par intoxication alimentaire, le Syndicat national de la restauration rapide (Snarr) presse l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (Anses) et la Direction générale de l’alimentation (DGAL) afin de finaliser l’étude de détermination de durée de vie des sandwiches, demandée par le syndicat depuis 2009.

Suite aux récents décès de deux adolescents par intoxication alimentaire, le Syndicat national de la restauration rapide (Snarr) presse l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (Anses) et la Direction générale de l’alimentation (DGAL) afin de finaliser l’étude de détermination de durée de vie des sandwiches, demandée par le syndicat depuis 2009. Contrairement aux sandwiches produits par les industriels, ceux vendus en restauration, dans les boulangeries et sandwicheries ne portent par de date limite de consommation (DLC). L’étude en cours devrait permettre de définir les DLC adaptées à chaque sandwich, en fonction de sa composition (pain et garniture), de la température et du délai de conservation. Par ailleurs, le Snarr est favorable à une obligation réglementaire de formation à l’hygiène, comme le prévoit la Loi de modernisation de l’agriculture (LMA) adoptée en mai 2010. Cependant les décrets d’application n’ont toujours pas été publiés.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend