Aller directement au contenu

Doucement mais sûrement, l’industrie agroalimentaire adapte son offre à la conjoncture économique.

Marie-Josée Cougard, la journaliste des Echos, publie un article très intéressant qui présente comment certains grands groupes de l’agroalimentaire

Marie-Josée Cougard, la journaliste des Echos, publie un article très intéressant qui présente comment certains grands groupes de l’agroalimentaire préparent une adaptation de leur offre à la crise traversée par les consommateurs.

En effet, à la suite des déclarations de Jan Zijderveld, responsable Europe d’Unilever, que nous vous présentions en début de semaine, dans lesquelles il affirmait s’attendre à un « retour de la pauvreté en Europe », les regards se sont logiquement portés vers d’autres géants de l’agroalimentaire : Danone et Nestlé. L’article des Echos précise ainsi que les deux groupes avaient « anticipé un changement de comportement des consommateurs dès la crise financière et économique de 2008 ».

les_echos

Nestlé, pour sa part, avait dès lors décidé « de développer en Europe les produits « à positionnement populaire » initialement conçus pour les consommateurs de pays en développement en raison de leur « faible pouvoir d’achat » et « leurs besoins nutritionnels spécifiques » », explique Marie-Josée Cougard.  Ainsi, alors qu’ils ne représentaient qu’un tiers du chiffre d’affaires de Nestlé dans le monde, ces produits devraient représenter 50% du CA du groupe agroalimentaire d’ici à dix ans.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette stratégie semble payante pour Nestlé, qui a enregistré une augmentation de ses ventes de 2,4% au premier semestre 2012. « Même dans la péninsule Ibérique, l’Italie et la Grèce, le groupe a enregistré une croissance de ses ventes », note Les Echos.

Sans rupture brutale, mais certainement, il semble bien que les majors de l’agroalimentaire adaptent petit à petit leurs offres aux conditions économiques des consommateurs européens.

 

Source : agro-media.fr avec Les Echos

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend