Aller directement au contenu

DOUX : 88 à 135 postes sur la sellette.

A l’issue du comité central d’entreprise qui s’est tenu mardi au siège de Châteaulin, les syndicats ont annoncé que 88 à 135 seront supprimés dans l’ensemble du groupe Doux.

A l’issue du comité central d’entreprise qui s’est tenu mardi au siège de Châteaulin, les syndicats ont annoncé que 88 à 135 seront supprimés dans l’ensemble du groupe Doux.

Selon les syndicats, le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) concernerait notamment le siège administratif à Chateaulin, et l’usine Père Dodu de Quimper. Nadine Hourmant, déléguée syndical FO, regrette l’insuffisance des mesures d’accompagnement, tandis que M. Guillart, élu de la CFDT dénonce « un PSE de l’emploi du pauvre » qui propose moins de 10 000 € pour 20 ans d’ancienneté.

 

 

Après s’être séparé de son pole frais, déficitaire, Doux envisage céder quatre sites : Châteaulin, Pluguffan et Kergonan, près de Quimper, ainsi que le laboratoire Transal à La Vraie-Croix (Morbihan).

Sources agro-media, AFP, www.lafranceagricole.fr

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend