Aller directement au contenu

Doux : famine dans les poulaillers !

Les deux millions de poulets qui dépendent du groupe Doux, placé en redressement judiciaire, ont faim !

Les deux millions de poulets qui dépendent du groupe Doux, placé en redressement judiciaire, ont faim ! En effet, 200 élevages de volailles de la région Centre fournissant l’industriel sont confrontés à des difficultés d’approvisionnement, selon la FNSEA, étant donné que l’usine de fabrication d’alimentation pour volailles de Clémont (18) manque de matières premières.

 

Pour éviter une catastrophe sanitaire économique, le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire a dû agir au plus vite. Il a annoncé hier dans un communiqué que « grâce aux efforts conjugués de l’ensemble des acteurs publics et avec le concours de l’administrateur judiciaire qui œuvrent ensemble à la gestion de cette phase du redressement judiciaire, la situation a pu être débloquée hier soir et aujourd’hui, avec l’approvisionnement de l’usine en céréales et soja ».

Ainsi, les éleveurs pourront être prochainement livrés en aliments, « en tenant compte du niveau de priorité de chaque élevage ».

 

Cependant, la situation est loin d’être résolue et le ministère a affirmé maintenir son « extrême vigilance quant à la situation de tous les éleveurs fournisseurs du groupe Doux ».

 

Usine Doux

Usine de fabrication d’aliments de Doux à Clémont (18)

 

Source : agro-media.fr avec le communiqué du ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend