Aller directement au contenu

Doux : une nouvelle qui rassure…

Le groupe Doux vient d’annoncer la mise en place d’une 3ème équipe de production pour son abattoir de Châteaulin, situé dans le Finistère. Cette nouvelle équipe, travaillant de nuit, permettra au site de retrouver progressivement son niveau de production (500 000 poulets/jour) de mai 2012, avant son placement en redressement judiciaire.

Le groupe Doux vient d’annoncer la mise en place d’une 3ème équipe de production pour son abattoir de Châteaulin, situé dans le Finistère. Cette nouvelle équipe, travaillant de nuit, permettra au site de retrouver progressivement son niveau de production (500 000 poulets/jour) de mai 2012, avant son placement en redressement judiciaire. Outre l’impact commercial positif puisque ce redémarrage répond aux attentes de ses clients, les salariés observeront une organisation plus fluide des plannings de production.

 

Doux : site Châteaulin

 

Concomitamment, Doux vient d’obtenir l’accord du tribunal de commerce de Quimper pour régler une partie des créances dues aux éleveurs et transporteurs bien qu’elles soient théoriquement gelées car antérieures à la période d’observation judiciaire. Très attendue par les 800 éleveurs et transporteurs du groupe, cette décision accompagne l’engagement de Charles Doux d’honorer la moitié des créances de ses fournisseurs, qui devraient être payés le 30 septembre. Si cet engagement n’est pas tenu, certains éleveurs menacent de ne plus approvisionner les abattoirs.

Sources : agro-media.fr, l’Usine Nouvelle

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend