Aller directement au contenu

Du lait végétal pour bébé ? Mauvaise idée !

A l’occasion d’une conférence de presse, le Syndicat français des Aliments de l’Enfance a mis en garde les parents contre la substitution du lait infantile industriel par des laits végétaux. Il est vrai que lorsque l’on voit l’ensemble des laits végétaux existants (lait d’amande, de riz, de noisette…) il est légitime de se poser la question de leur bienfait …

A l’occasion d’une conférence de presse, le Syndicat français des Aliments de l’Enfance a mis en garde les parents contre la substitution du lait infantile industriel par des laits végétaux. Il est vrai que lorsque l’on voit l’ensemble des laits végétaux existants (lait d’amande, de riz, de noisette…) il est légitime de se poser la question de leur bienfait potentiel pour bébé. Pourquoi ne pas se tourner vers ces produits plus naturels que les laits industriels pour pourvoir aux besoins de bébé ? Eh bien tout simplement parce qu’ils sont loin de comporter tous les nutriments nécessaires au bon développement de l’enfant. En effet, ils sont pauvres en calcium, en minéraux et en acides gras essentiels. Ils n’apportent que peu de protéines, et qui sont moins bien assimilables par l’organisme du nourrisson que les laits d’origine animale, et peu de calories. Au contraire, les laits infantiles sont soumis à une réglementation stricte et sont élaborés pour couvrir l’ensemble des besoins des bébés. Bien que le lait maternel reste bien sûr le meilleur lait pour assurer le bon développement de l’enfant, les laits infantiles industriels peuvent tout à fait s’y substituer. Ce qui n’est pas le cas des laits végétaux, bien qu’ils puissent ponctuellement être donnés aux bébés afin de diversifier leur alimentation.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend